[Chronique] « Terrienne » de Jean-Claude Mourlevat

Quatrieme_couverture_bis

Tout commence sur une route de campagne… Après avoir reçu un message de sa sœur, disparue depuis un an, Anne se lance à sa recherche et… passe de «l’autre côté». Elle se retrouve dans un monde parallèle, un ailleurs dépourvu d’humanité, mais où elle rencontrera cependant des alliés inoubliables. Pour arracher sa sœur à cet univers terrifiant, Anne ira jusqu’au bout, au péril de sa vie. Et se découvrira elle-même : Terrienne. 

mon_avis_bis

Chronique écrite en janvier 2017

J’ai bien aimé le monde créé par Jean-Claude Mourlevat. Il ne fait pas rêver certes car c’est un monde sans saveur, sans odeur, sans bruit, sans animaux, sans spontanéité et couleurs. Les « humains » qui y vivent n’ont pas vraiment de sentiments et suivent les règles sans ciller. Ils ont également une particularité très spéciale qui les rends assez originaux et intéressants. Et c’est cet ensemble d’ingrédients qui donne tout son intérêt à ce monde. Car au lieu de nous vendre un monde parallèle paradisiaque, Jean-Claude Mourlevat a préféré inventer un monde qui nous permet de nous rendre compte de la richesse de notre Terre.

En ce qui concerne les personnages, je suis un peu plus mitigée. Anne est un personnage un peu lisse sans trait de caractère qui ressort en particulier. J’ai trouvé Bran beaucoup plus intéressant et nuancé. J’ai par ailleurs regretté la disparition gratuite et trop soudaine d’un personnage intéressant. Pourquoi le créer, commencer à s’intéresser à lui pour s’en débarrasser aussi rapidement! C’est dommage…

Le roman est assez rythmé et tout s’enchaîne plutôt bien mais j’ai trouvé que c’était bien trop facile et rapide. Cela aurait mérité d’être plus développé car j’ai trouvé certains passages trop expéditifs, ce qui conduit à quelques incohérences. Mais je suis peut-être trop exigeante. Ou alors trop vieille pour ce roman jeunesse…

pour_conclure_bis

Terrienne était une lecture plaisante grâce au monde créé et au personnage de Bran. Mais elle aurait mérité d’avoir quelques pages en plus pour éviter les incohérences et facilités dans le récit.

14/20

terrienne
Auteur(s) : Jean-Claude Mourlevat
Éditions : Gallimard (Pôle fiction)
Nombre de pages : 416
Catégorie(s) : Jeunesse, Science-fiction

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s