[Bilan / En bref] Challenge ABC Thriller / Policier 2017

Ces genres littéraires faisant partie de mes favoris, je me suis inscrite en 2017 au Challenge ABC Thriller / Policier proposée par Salhuna sur le site de Livraddict.

Le principe : Lire 26 romans de genre policier/thrillers/romans noirs/à suspense… entre le 1er janvier 2017 et le 31 décembre 2017, selon la règle 1 lettre = 1 auteur

Salhuna a toutefois pensé à tous les types de lecteurs et a créé plusieurs catégories, notamment le mini-challenge freestyle : 13 lettres / 13 auteurs et 13 titres à choisir en cours d’année au fur et à mesure. Idéal pour moi qui ne lit qu’une cinquantaine de romans dans l’année, tous genres confondus!

Je me suis inscrite sur ce challenge avant tout pour découvrir des auteurs car j’avais un peu trop tendance à rester dans ma zone de confort avec ceux que je connaissais déjà. Objectif entièrement atteint car j’ai fait de très belles découvertes durant cette année de lecture. Réussir le challenge était un bonus mais j’y suis arrivée… in extremis !

Vous trouverez donc ci-dessous mes 13 lectures de 2017 avec un lien vers leur article pour celles que j’ai chroniqué et un petit avis pour les autres.

Je retente le challenge pour 2018, alors si vous avez des thrillers ou policiers à me faire découvrir, n’hésitez pas à faire quelques suggestions en commentaires! 🙂

une_abc_thriller_2017

A comme Abel Barbara – L’innocence des bourreaux

J’ai eu un peu de mal à rentrer dans ce roman, pourtant assez court. Découpé en deux parties, j’ai regretté que la première soit si courte. Tout va trop vite. J’ai trouvé peu crédible que tant de personnages si peu normaux (ils ont tous quelque chose de bizarre ou quelque chose à se reprocher) se retrouvent confiner en un seul endroit. J’ai malgré tout apprécié certains d’entre eux. La plume de Barbara Abel est très hachée et saccadée et cela m’a un peu dérangé. Étant donné que c’est mon premier livre de cette auteur, je ne saurais dire si c’est habituel ou pas. Je verrais ça lorsque je lirais Je sais pas, son dernier roman qui me tente énormément!

B comme Bussi Michel – Un avion sans elle

J’ai découvert cet auteur avec Nymphéas noirs pour lequel j’avais eu un gros coup de cœur. J’étais donc curieuse de lire un autre de ses romans et de savoir s’il serait meilleur. Ce n’est pas le cas d’Un avion sans elle. J’ai tout de même passé un très bon moment avec ce livre. Je me suis particulièrement attachée aux personnages de Marc et Malvina. En soi, la fin est logique même si pour le coup je n’ai pas vraiment cherché à la deviner car je me suis laissée porter par les chapitres sans vraiment me poser de questions. Et au moment où je trouvais que ça commençait un peu à tirer en longueur, c’est devenu plus palpitant. J’en garderai donc un bon souvenir.

C comme Chattam Maxime – Le cycle de l’homme et de la vérité, Tome 2 : Prédateurs

J’ai bien aimé ce deuxième tome du Cycle de l’homme et de la vérité, même si ce n’est pas la série de cet auteur que j’apprécie le plus. J’ai aimé retrouver le côté thriller de ses romans, aspect qui était bien moins présent dans la 1er opus, Les arcanes du chaos, un roman intriguant sur la théorie du complot mais avec une histoire qui ne m’avait pas passionnée et aux personnages principaux peu attachants. Heureusement Frewin et Ann, les héros de Prédateurs, sont bien plus intéressants. Ils sont plus développés et complexes. J’ai par ailleurs aimé l’ambiance en pleine guerre avec des scènes de combat très bien décrites. Mais surtout, quel plaisir d’être à nouveau à la recherche d’un psychopathe! Maxime Chattam a un don pour décrire les esprits dérangés et surtout pour inventer des crimes toujours plus horribles. Je suis malgré tout restée assez dubitative sur l’identité du tueur. Hâte de lire le 3ème et dernier tome, dont je n’ai entendu que du bien, afin de comprendre ce qui lie ces 3 romans aux histoires bien différentes.

E comme Engel Amy – Les filles de Roanoke

Pour la chronique, c’est par ici!

F comme Favan Claire – Miettes de sang

Pour la chronique, c’est par ici!

H comme Higgins Clark Mary – Le bleu de tes yeux

Auteur doudou, c’est toujours un plaisir et un vrai moment de détente de lire un roman de Mary Higgins Clark. Certes les ingrédients sont un peu toujours les mêmes, mais ça se lit bien et c’est sans prise de tête. Celui-ci ne fera pas partie des meilleurs de ses romans mais je l’ai malgré tout apprécié. Deux histoires ont lieu en parallèle. Même si l’histoire principale est assez bien construite et intéressante, je regrette que celle ayant donné le titre au roman soit au second plan. C’est plus un fil rouge qui est conclu assez rapidement en fin de roman, comme si ce n’était pas si important que ça. Dommage.

J comme Joyce Graham – Au cœur du silence

Je ne savais pas à quoi m’attendre avec ce roman mais j’avoue que je ne m’étais pas du tout imaginé ce type de lecture. J’ai été agréablement surprise et je me suis laissée portée par cette histoire. Plusieurs avis mitigés critiquaient la vulgarité et les scènes de sexe. J’avoue ne pas avoir compris car ces dernières ne sont majoritairement pas décrites. Pour ce qui est de la familiarité dans le langage cela ne m’a pas du tout choqué, d’autant plus qu’elle est loin d’être présente dans tous les dialogues. J’ai aimé les personnages et tous les mystères autour de leur situation. Et pile au moment où je commençais à trouver que c’était un peu répétitif, l’auteur a relancé son histoire. Bref j’ai aimé et j’ai été émue par la fin que je trouve très belle.

K comme Knoll Jessica – American girl

J’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans ce roman, majoritairement à cause du personnage principal que je n’ai pas du tout aimé. Superficielle, fausse, menteuse, comédienne, méchante sur son regard sur les autres, cela a été très dur pour moi d’être dans ses pensées. Même si l’héroïne a quelques qualités et qu’elle ne méritait pas ce qui lui est arrivé dans le passé, cela ne justifie pas pour autant ses nombreux défauts. On alterne entre chapitre au passé et chapitre au présent et j’avoue que ce sont les premiers, bien plus passionnants, qui m’ont aidé à tenir (surtout que toutes les longueurs sont dans ceux sur le présent). La plume de l’auteur m’a un peu dérouté également avec ses chapitres trop longs et ses retours en arrière au gré des pensées d’Ani. J’étais parfois complètement perdue. Et pour finir, j’ai trouvé la quatrième de couverture mensongère. Je ne vois pas en quoi son passé menace de détruire son présent étant donné que tout le monde est au courant de son « secret »! C’est juste que le fait de se remémorer le passé à l’occasion d’une émission TV l’a fait réfléchir sur son présent, c’est tout! Bref, ce roman inclassable (ce n’est pas un thriller, mais d’un autre côté, je ne sais pas vraiment dans quelle autre catégorie le classer…) n’a pas été une réussite pour moi.

M comme Mackintoch Clare – Te laisser partir

Pour la chronique, c’est par ici!

P comme Patterson James et Ellis David – Invisible

Je ne connaissais pas ces auteurs mais je vais peut-être m’intéresser d’un peu plus près à leurs romans. J’ai dévoré celui-là en une journée (il ne fait que 330 pages). J’ai été un peu surprise au départ par les chapitres très courts mais au final cela donne un excellent rythme au roman. J’ai adoré le fait qu’on alterne entre l’enquête et les « mémoires » du tueur. Même si j’ai fini par deviner la fin et que c’est quand même très scénarisé (ce roman serait très efficace en film), j’ai adoré !

S comme Slaughter Karin – Pretty girls

L’ensemble du thriller est maîtrisé mais les chapitres trop longs (20-30 pages en moyenne) et le manque de pep’s pouvant rendre le récit haletant nuance un peu mon ressenti. Trop fatiguée (ou ennuyée?) pour continuer, j’ai arrêté plusieurs fois ma lecture en milieu de chapitre alors que je déteste ça. J’ai malgré tout bien aimé l’histoire même si je ne me suis pas vraiment attachée aux personnages.

V comme Van Wilder Cindy – Memorex

Seul roman jeunesse de ce challenge, c’est celui qui m’a le moins marqué. S’il n’avait pas été sélectionné pour le prix Livraddict catégorie Ado/YA, je ne l’aurais probablement jamais lu. Plaisant mais pas fantastique, j’ai été déçue par le manque de développement de l’histoire. J’ai trouvé qu’il manquait pas mal d’informations et c’est vraiment dommage car l’idée de base était intéressante.

X comme Anonyme – Le livre sans nom

Pour la chronique, c’est par ici!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s