[Bilan] Challenge « ABC Policier / Thriller 2018 »

Ces genres littéraires faisant partie de mes favoris, je me suis inscrite en 2017 au Challenge ABC Policier / Thriller proposée par Salhuna sur le site de Livraddict. Etant donné que je l’ai réussi mais surtout qu’il m’a permis de faire de jolies découvertes littéraires, j’ai décidé de le retenter en 2018. Vous trouverez donc ci-dessous la présentation de ce challenge, l’objectif que je me suis fixé et mon avancement. Cet article sera mis à jour à chaque lecture entrant dans ce challenge.

Présentation du challenge

Le principe : Lire 26 romans de genre policier/thrillers/romans noirs/à suspense… entre le 1er janvier 2018 et le 31 décembre 2018, selon le principe de 1 lettre = 1 auteur. C’est le Nom de l’auteur qui compte (A : Barbara Abel / B : Michel Bussi / C : Maxime Chattam…).

Catégories : Salhuna a toutefois pensé à tous les types de lecteurs et a créé plusieurs catégories. Pour participer, il nous suffit donc de choisir celle qui nous correspond le mieux.

Catégorie 1 : Challenge complet
26 lettres / 26 auteurs / 26 titres : vous avez le droit à 3 tricheries (prénom de l’auteur, ou lettres présentes dans le nom ou prénom…). Vous avez le droit à 3 BD/manga/album… Vous pourrez changer de titres en cours d’année, mais pas d’auteurs.

Catégorie 2 : Challenge FreeStyle
26 lettres / 26 auteurs et 26 titres à choisir en cours d’année au fur et à mesure : vous avez le droit à 3 tricheries, à 3 BD/manga/album…

Catégorie 3 : Challenge complet en Demi-Freestyle (nouveau)
26 lettres / 13 auteurs à choisir avant le 1er janvier + 13 auteurs à choisir en cour d’année au fur et à mesure : vous avez le droit à 3 tricheries, à 3 BD/manga/album…

Catégorie 4 : Mini Challenge
13 lettres / 13 auteurs / 13 titres : mais vous n’avez pas le droit de tricheries, ni le droit de BD/manga/album… Vous pouvez changer de titres en cours d’année, mais pas d’auteurs.

Catégorie 5 : Mini Challenge Freestyle
13 lettres / 13 auteurs et 13 titres à choisir en cours d’année au fur et à mesure : vous n’avez pas le droit de tricheries, ni le droit de BD/manga/album…

Informations complémentaires : 

  • Un roman Anonyme peut être mis soit en A, soit en X et ne sera pas considéré comme une tricherie.
  • Un recueil de nouvelles écrit par plusieurs personnes, peut être mis à la lettre de l’auteur que vous voulez, ou en X, et ne sera pas considéré comme une tricherie.
  • Une tricherie : quand la lettre ne correspond pas à la première lettre du nom de l’auteur (I : Ingrid Desjours / Y : Peter May / Z : Elizabeth Hayes…).
  • Validation de la lettre : Pas d’bligation à faire une chronique, mais une ou deux lignes sur son ressenti sera le bienvenu.

Note : Salhuna a mis en place une nouveauté pour 2018 basée sur des thèmes à respecter chaque mois. Comme j’ai choisi de faire le challenge classique, je ne vous la présente pas.

Objectif à atteindre

Catégorie 5 – Mini Challenge Freestyle soit 13 lettres / 13 auteurs et 13 titres à choisir en cours d’année au fur et à mesure

Avancement :

1-January

Lettre M : J’agonise fort bien, merci d’Oren Miller (17/20)

Intriguée par le titre du roman, j’ai été emportée par la belle plume d’Oren Miller. Sous fond de folklore breton, l’histoire est aboutie et l’auteure a créé un duo de choc bien mystérieux mais aux nombreux talents. Leurs conversations, pleines de réparties et d’humour, me manquent déjà. Dommage que les trop nombreuses coquilles ternissent le tableau. Oren Miller et Les Éditions de l’Homme sans Nom, je vous attends au tournant pour le deuxième tome!

Pour la chronique entière, c’est par ici !

Lettre X : Bourbon kid, tome 5 : Le pape, le kid et l’iroquois d’Anonyme (17/20)

Alors que Psycho Killer, un spin-off à ce cinquième tome qui introduisait l’iroquois, ne m’avait pas énormément plu, j’ai retrouvé dans ce roman une histoire digne des tomes précédents avec des personnages à foison, farfelus et bien construits (Jasmine ❤ ). Contrairement à Psycho Killer, le fait qu’il y ait peu de fantastique ne m’a ici pas perturbé car on retrouve  l’esprit et l’humour de la tétralogie du Bourbon Kid. Par ailleurs, alors que Psycho Killer ne révélait pas l’histoire à l’origine du kidnapping et disposait d’un méchant qui ne servait à rien (à part se faire s***** dans son bureau à longueur de journée…), l’histoire de ce tome est approfondie et toutes les révélations sont faites. J’ai également apprécié le passage éclair de certains personnages de la tétralogie. Il est vrai que cela aurait été sympa de tous les croiser mais je pense que cela n’aurait pas été crédible pour cette histoire là. Difficile d’en imaginer certains en dehors de Santa Mondega pour le moment. Vivement la sortie poche du 6ème tome!

2-February

Lettre N : Code 93 d’Olivier Norek (16/20)

Plein de réalisme, une équipe très attachante et authentique, des dialogues à l’humour caustique et surtout une plume directe, tranchante… et addictive. Il m’a juste manqué un peu de tensions et d’explications sur la hiérarchie policière. Par ailleurs, j’ai trouvé que l’enquête se résolvait un peu toute seule avec un tueur assez prévisible d’ailleurs… J’espère que les tomes suivants seront plus surprenants et me feront plus vibrer même si j’ai bien aimé ce premier tome.

3-March

RAS, revenez-en avril^^’

birthstone-2777145_640

Lettre L : Killing Kate d’Alex Lake (15/20)

Malgré son côté prévisible, sa fin un peu facile et sa conclusion abrupte, j’ai passé un bon moment de lecture avec ce thriller efficace et addictif. Je me suis particulièrement attachée aux personnages de Kate et Phil. La plume d’Alex Lake est sympathique et m’a donné envie de découvrir son premier roman, After Anna.

Pour la chronique entière, c’est par ici!

birthstone-2777141_640

Lettre B : Le temps est assassin de Michel Bussi (16/20)

Un sympathique roman, malgré ses longueurs, qui m’a bien fait voyager en Corse. Mais je n’ai pas été pleinement convaincue par la fin. Trop rocambolesque? Trop tirée par les cheveux? Je ne sais pas trop mais j’ai surtout eu l’impression que tout ne s’emboîtait pas parfaitement.

Pour lire mon article mon en bref sur ce roman, c’est par ici!

birthstone-2783144_640.png

Lettre T : Phobia de Collectif d’auteurs, dont Niko Tackian (16/20)

J’adore la capacité des auteurs à me surprendre en partant, à partir d’un simple petit mot, dans des directions auxquelles je ne m’attends pas. Ce recueil était un régal et m’a fait découvrir de très jolies plumes.

Pour lire mon article mon en bref sur ce recueil de nouvelles, c’est par ici!

birthstone-2783137_640.png

RAS, revenez-en août!

birthstone-2783136_640.png

Lettre R : Piège conjugal de Michelle Richmond (15/20)

J’ai eu un rapport un peu particulier avec ce livre. J’ai adoré ce roman pour son côté thriller psychologique maîtrisé qui m’a complètement happée et, même si j’ai trouvé ce couple étrange, j’ai passé un bon moment au côté d’Alice et Jake. Je me suis malgré moi attachée à eux (même si au final, je ne suis pas fan de la première). L’idée du Pacte est excellente et menée de manière intéressante mais les zones d’ombre qu’il reste à la fin de l’histoire me laisse un petit goût d’inachevé. La conclusion de ce roman n’est ni bonne, ni mauvaise, elle n’est juste pas assez développée pour être satisfaisante à mes yeux. Mais je ne suis pas déçue pour autant et malgré ces petits bémol, je vous conseille ce thriller psychologique qui tient sacrément l’attention!

Pour la chronique entière, c’est par ici!

birthstone-2783133_640.png birthstone-2783132_1280.png birthstone-2783130_640.png

RAS, revenez-en décembre!

birthstone-2783129_640.png

Lettre C : L’essence des ténèbres de Thomas Clearlake (non noté)

Malheureusement, après plus de deux semaines de lecture, je n’avançais pas et je peinais à être enthousiasmée à l’idée de me replonger dans ce roman. J’ai aimé la plume pourtant mais je n’accrochais pas à l’histoire ni aux personnages. Peut-être parce que je m’attendais plus à rester dans l’ambiance de la petite ville (façon « Ça », « Le 5e regne » ou même « Stranger Things »). Peut-être aussi parce que la disparition des enfants, point d’entrée, à ces événements a été trop vite laissée de côté. Peut-être parce que je n’adhèrais pas à cette façon de présenter les personnages, un peu comme si on lisait un CV, plutôt que de laisser le récit nous dévoiler au fur et à mesure leur personnalité. Je ne sais pas trop… Peut-être que c’était tout simplement parce que ce livre n’était pas fait pour moi.

Lettre G : A même la peau de Lisa Gardner (16/20)

Un bon thriller qui m’a permis de renouer avec ce genre littéraire que j’avais un peu mis de côté ces derniers mois. Bien que des petits détails m’ont un peu chiffonnée pendant la lecture, j’ai bien aimé ce roman. Lisa Gardner a beaucoup de talent et arrive à mêler deux styles d’écriture de manière naturelle et aisée. J’ai adoré ce mélange qui m’a permis d’une part de me sentir intégrée à l’enquête et d’autre part de mieux comprendre Adeline et de m’attacher, à ma grande surprise, au personnage de Shana qui n’est pourtant pas des plus séduisant. Vous pouvez lire ce tome indépendamment du reste de la saga. Je ne la connaissais pas et pourtant cela ne m’a pas gêné, le seul lien qu’on peut sentir entre les différents tomes étant l’évolution de la vie personnelle de D.D et de son équipe.
Ma chronique

Bilan : 9 / 13 livres policiers ou thrillers

Challenge raté pour cette année avec 9 policiers/thrillers lus au lieu des 13 souhaités. Mais je rempile quand même pour l’édition 2019. Ça me motivera à lire plus de romans de ces genres littéraires car je me suis rendue compte que cela m’avait manqué.

Une réflexion sur “[Bilan] Challenge « ABC Policier / Thriller 2018 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s