[Chronique] « Exilée, tome 1 » d’Adriana Kritter

Quatrieme_couverture_bis

« Comment aurais-je pu imaginer que ce 21 juin 2034, jour lumineux du solstice d’été et de mon dix-septième anniversaire, serait aussi celui de ma disgrâce ? »

En quelques heures, le destin de Jasmine bascule. Obligée de quitter son village et sa vie préservée pour sauver son fiancé, elle découvre qu’il existe au-delà des frontières un monde dont elle ne sait rien et qui recèle autant de menaces que de promesses. Cette découverte va faire vaciller ses convictions…

mon_avis_bis

Je tiens tout d’abord à remercier Adriana Kritter de m’avoir permis de lire son roman en SP, en version papier dédicacée qui plus est! J’adore la très jolie couverture de votre roman.

J’ai passé un très bon moment en compagnie de Jasmine et Gary. Ce sont des personnages attachants même si j’ai eu un peu de mal avec eux lors des premières pages en leur compagnie. D’autant qu’au vue de certaines de leurs réactions, j’avais l’impression qu’ils étaient bien plus jeunes. Jasmine m’a paru tout d’abord égoïste, surtout quand on découvre dans quelle circonstance son « adorable » fiancé s’est retrouvé blessé. Mais au fur et à mesure des chapitres, j’ai appris à la connaître et j’ai vite compris que je l’avais mal jugée. Quant à Gary, je le trouvais colérique et tête à claque. Son passé explique un peu son comportement mais j’aurais aimé en savoir plus sur l’accident qui a changé sa vie afin de mieux comprendre la colère qui l’anime. Pour le coup, ma première impression sur ce personnage n’était pas si erronée mais son amitié naissante avec Jasmine l’a apaisé je trouve et l’a fait évoluer dans le bon sens.

Amitié naissante? Mais de quoi elle parle? Gary n’est pas son fiancé? Nop! Sans vous spoiler, disons que Jasmine le rencontre au cours de son périple et, recherchant tous les deux la même personne, ils décident de s’entraider pour la trouver. Et le fiancé dans tout ça? Et bien, il est quasi inexistant! Un peu trop à mon goût d’ailleurs, pas parce que je suis une inconditionnelle fan des histoires d’amour (ce qui est le cas je l’avoue!) mais parce que justement on ne le connait pas du tout. Hélias m’a paru fade et peu intéressant. C’est dommage car de ce fait j’avais un peu de mal à assimiler l’amour et l’attachement que Jasmine lui porte. Comment une fille aussi intelligente et passionnée qu’elle puisse être éperdument amoureuse d’un jeune homme aussi ennuyeux et si peu ouvert d’esprit? C’est un mystère…

– Alors Jasmine, le feras-tu?

En un instant ma décision est prise.

– J’irai au bout du monde pour sauver Hélias.

Rien ne m’arrêtera.

Les aventures de Jasmine et Gary sont haletantes. Pas le temps de se poser, il y a tout le temps de l’action avec eux! Un peu trop peut-être car beaucoup de péripéties leur arrivent en très peu de temps (l’histoire du tome 1 se déroule sur une semaine). J’aurais aimé que le rythme ralentisse de temps en temps pour que le récit puisse s’étoffer et que l’univers soit plus développé. J’aurais par exemple apprécié qu’on passe un peu de temps dans le village de Jasmine, afin de comprendre son mode de vie et ses croyances avant qu’elle ne soit obligée de le quitter. J’aurais ainsi je pense mieux compris la scène de l’ours et ce que cela impliquait. Cela m’aurait également permis de comprendre comment ce village a pu vivre dans l’ignorance du monde extérieur si longtemps, surtout en voyant tout le monde qui vit de l’autre côté de la rivière. J’espère que ce point sera éclairci dans le tome 2.

Adriana Kritter apporte de très bonnes idées qui méritent réflexion. Pour vivre en harmonie avec la nature, devons-nous renoncez à notre confort et à la technologie? Jusqu’à quelle point la Science a le droit d’aller pour, soit disant, le bien de tous? A quel prix? J’ai apprécié la manière dont elles ont été intégrées à l’histoire. Seuls les faits qui permettent de se poser ses questions sont présentés, aucun grand débat entre les personnages n’est engagé. Et sur ce point, j’ai apprécié que cela ne soit pas plus développé. Cela permet aux jeunes lecteurs d’y réfléchir en douceur, sans être influencer par les pensées des personnages.

Pourquoi les Anciens ne nous ont-ils jamais parlé de ce monde, à la fois magique et effrayant, qui existe au-delà de nos frontières? Est-il possible qu’ils l’ignorent? Je m’accroche de toutes mes forces à cette idée parce que, sinon, cela voudrait dire que ma vie n’est fondée que sur le mensonge. Ce serait insupportable.

En fait, en relisant ma chronique, je pense avoir trouvé le point commun entre toutes mes précédentes remarques. Je crois tout simplement que ce qu’il m’a manqué le plus ce sont quelques pages supplémentaires qui seraient venues ralentir parfois le rythme et apporter un peu de profondeur au roman. Car j’ai apprécié cette histoire rafraîchissante et les idées qu’elles véhiculent mais j’aurais aimé qu’Adriana Kritter aille plus loin en développant un peu plus son univers.

Mais je suis peut-être tout bonnement trop gourmande! Ou impatiente en fonction des réponses apportées dans le tome 2. Je verrai ça lors de sa lecture car la fin de ce 1er tome m’a surprise et je me demande vivement ce que ce personnage a bien pu découvrir.

pour_conclure_bis

Exilée est une histoire sympathique et belle avec deux personnages attachants, malgré un début difficile avec eux, vite oublié toutefois une fois que j’ai appris à les connaître. J’ai aimé suivre leurs aventures haletantes, même si une pause de temps en temps n’aurait pas été de trop afin d’apprécier leur amitié naissante et surtout découvrir en détail le monde dans lequel ils évoluent. C’est cela qui m’a manqué le plus en fait : un peu d’approfondissement. L’essentiel est là mais quelques pages supplémentaires pour donner de l’épaisseur à l’histoire n’aurait pas été de refus. La fin de ce premier tome m’a étonnée, je me demande ce qu’Adriana Kritter nous réserve pour la suite.

15/20

logo_simplement

exilee_tome_1_adriana_kritter.jpg
Auteur(s) : Adriana Kritter
Éditions : Autoéditée
Nombre de pages : 290
Catégorie(s) : Jeunesse, Science-fiction

2 réflexions sur “[Chronique] « Exilée, tome 1 » d’Adriana Kritter

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s