[Chronique] « Métamorphose, tome 1 : Exorde » d’Ericka Duflo

Quatrieme_couverture_bis

Adolescente rebelle et obstinée, Senna brave les interdits depuis le décès de sa mère. Elle ne fréquente plus les mêmes amis, rentre tard le soir et se fait souvent renvoyer de l’école. Ses relations avec son père se dégradent. Pourtant, Senna a d’autres inquiétudes : une marque hideuse et boursoufflée s’étale sur son dos, elle entend des voix effrayantes et a parfois l’impression d’être surveillée. Ses écarts de conduite vont l’amener dans un pensionnat en Alaska où elle fera la connaissance de Ian, un garçon aussi beau que sombre, au comportement très étrange. Sa vie va alors prendre une tournure inattendue…

mon_avis_bis

Je tiens tout d’abord à remercier Netgalley et les Editions Kennes de m’avoir permis de découvrir ce roman.

Point commun avec plus de la moitié des mes livres, j’ai été attirée par les très jolies couvertures de cette saga. J’aime beaucoup l’idée de redonner au fur et à mesure ses pétales à une fleur. Mais j’avoue que je m’interroge : quel est le lien avec l’histoire? Est-ce une façon imagée de représenter Senna, qui peu à peu va découvrir qui elle est vraiment et assimiler sa vraie nature? En tout cas, c’est ce que je pense et ça me plaît assez. La lecture de la suite de la saga, car oui je compte poursuivre vu que j’ai bien aimé ce premier opus, m’apportera peut-être la réponse.

J’ai eu un peu de mal à m’habituer à Senna dans les premiers chapitres. J’avais l’impression qu’elle ne s’arrêtait jamais de parler, de penser, d’analyser son comportement suite au décès de sa mère. Je l’entendais sans arrêt dans ma tête comme une éternelle bavarde qui ne se lasse jamais. Mais le changement d’école a fini par distraire Senna et par l’éloigner un peu de ses questionnements sur sa petite personne. Elle n’est pas narcissique pour autant, hein, mais c’est juste que j’ai eu l’impression que le début du roman tournait beaucoup trop autour d’elle et manquait de descriptions pour alléger l’ensemble.

Ce premier tome n’est pas des plus originales car il contient malheureusement beaucoup de personnages assez clichés. Le mystérieux jeune homme qui intrigue l’héroïne, change de comportement avec cette dernière et qui tombe amoureux d’elle alors que cela ne lui était JAMAIS arrivé avec aucune autre fille avant : CHECKED! La « copine » du jeune homme qui déteste et méprise l’héroïne dès le premier regard échangé, comme si elle avait un 6e sens et que le-dit jeune homme serait intéressé par elle : CHECKED! La colocataire timide et réservée qui devient la meilleure amie très rapidement : CHECKED! C’est du déjà vu, du vu et du re-re-vu, corrigé sous tous les angles!

MAIS, mais ne partez pas pour autant! Malgré tout ces clichés, cette saga est très prometteuse car justement ce premier tome ne fait qu’introduire l’univers original imaginé par Ericka Duflo. J’aime beaucoup l’idée d’en apprendre plus sur des créatures fantastiques et mythologiques que jusqu’à maintenant j’avais très peu vue (voir pas du tout) dans de précédentes sagas. Exit les vampires et les loup-garous, ils ne sont pas au cœur du roman et c’est un excellent choix, une vraie bouffée d’air frais!

Ne vous attendez pas à avoir une profusion de détails sur l’univers, les informations essentielles sont disséminées tout le long du roman et c’est juste assez pour comprendre l’intrigue générale. Mais surtout, ne vous attachez pas trop au décor et aux personnages secondaires de ce premier tome, la fin remets toutes les cartes en jeu et je pense que l’on n’est pas prêts de revoir la plupart des personnages introduits dans ce roman (ou du moins pas avant un bout de temps). C’est un peu déroutant d’ailleurs et je ne crois pas avoir déjà lu une saga qui remets tout à plat dès la fin du premier tome et repart sur quelque chose de nouveau. On a donc bien là un tome introductif et indissociable de sa suite pour pouvoir discerner l’ensemble de l’intrigue de la saga et savoir réellement où on va. Je pense que pour déterminer si Métamorphose va vraiment me plaire ou pas, il va donc falloir que je lise le tome 2. C’est lui qui, je pense, présentera le monde dans lequel nous allons vraiment évoluer au fur et à mesure de notre lecture de la saga. Peut-être alors que les clichés auront la vie moins dure dans les prochains tomes de cette saga. En tout cas je l’espère!

La plume est de l’auteure est très plaisante à lire, fluide et addictive. On dévore les pages sans vraiment s’en rendre compte. Le côté young-adult, limite jeunesse, de l’histoire doit sans doute y contribuer. Toutefois, du fait de la nature de certaines des créatures mises en scène dans cette saga, j’espère que l’intrigue se complexifiera et qu’elle sera un peu plus sombre. Car plusieurs portes très intéressantes à explorer peuvent s’ouvrir grâce à ce que Senna découvre et souhaite faire. Reste à voir si l’auteure a décidé de les ouvrir ou pas.

P.S : Désolée, pas de citations dans ma chronique, j’ai oublié de les noter lors de ma lecture… Et il n’est pas possible de se déplacer de chapitre en chapitre sur le fichier numérique fourni par les éditions Kennes, simplement de pages en pages. Donc c’est trop compliqué de me balader rapidement dans le roman pour retrouver les citations qui m’ont marquées. Mais vous en trouverez de très jolies sur la fiche Babelio de ce livre 😉 Je n’avais pas envie de « tricher » en les reprenant!

pour_conclure_bis

Oublions le manque d’originalité et les clichés de ce premier tome, je suis certaine que le reste de la saga saura se démarquer et partir dans une direction nouvelle. En tout cas, c’est ce que la fin laisse présager.

15/20

NetGalley_logo.png

métamorphose_tome_1_exorde.jpg
Auteur(s) : Ericka Duflo
Éditions : Editions Kennes
Nombre de pages : 383
Catégorie(s) : Young-adult, Fantastique

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s