[Chronique] « Projet Friendzone, tome 1 » de Margot D. Bortoli

Quatrieme_couverture_bis

Samuel Craven est l’objet de tous mes fantasmes depuis que j’ai treize ans. Sauf qu’à cette époque j’avais un appareil dentaire, au moins quinze kilos en trop  et une estime personnelle en dessous du niveau de l’océan. Lui ? La vingtaine, du style et le monde à ses pieds – surtout des filles !
Outre ces différences fondamentales, Samuel est aussi le meilleur ami de mon grand frère. En clair :  pas dans ma catégorie.

Dix ans plus tard, rien n’a changé, enfin si,  moi  j’ai changé. Mais, clairement, lui  me considère toujours comme la petite sœur rigolote de son pote.
Enfin… jusqu’à ce qu’une nuit bien arrosée fasse vaciller mes certitudes.  Et si Monsieur n’était pas indifférent ?
Il n’y a qu’un moyen de le savoir : lancer le « Projet Friendzone », ou comment passer d’une  gentille amitié à une passion débridée !  Au programme : me transformer en femme fatale pour  que Sam succombe enfin…

mon_avis_bis

Je tiens tout d’abord à remercier Netgalley et les éditions BMR de m’avoir permis de découvrir ce roman. Il m’a foutu la banane!

J’ai découvert Margot D. Bortoli sur un groupe dédié aux romances où ce livre tournait pas mal et pour lequel les lectrices s’accordaient à dire qu’elles avaient beaucoup ri avec. Je me suis mis à suivre l’auteure et elle est très marrante. Alors si cet humour est présent dans ses histoires, je dis « oui, oui, oui »! Et en ce moment, j’ai terriblement envie de rire, de sourire et de me détendre avec une lecture sans prise de tête. J’ai été servie avec ce roman car c’était exactement ce dont j’avais besoin!

Sincèrement, je couinais toute seule pendant ma lecture! Oui couiner car comme je lis en général sur le canapé avec mon chéri qui joue à côté, j’essaye de la faire discret. Mais bon comme monsieur se trouve à 1 m de moi, forcément il m’entend et, lorsqu’il tourne la tête, il me voit sourire comme une débile et tenter sans succès de rire en silence . Il m’a d’ailleurs traitée de folle au cours de cette lecture! C’est raté niveau discrétion je crois!

– Donc ! recommence-t-elle, le truc c’est que pour sortir de sa friendzone, il faut qu’il te voie d’une manière différente…

– C’est-à-dire?

– C’est-à dire que tu dois sortir du carcan de « petite sœur de Daniel » pour rentrer dans le moule « femme fatale méga bonne que j’emmènerais bien faire du Houla Houp sur Popaul. »

J’ai adoré le duo que forme Grace et Samuel. Ils se sont bien trouvés tous les deux! Grace est une gaffeuse née très vive et qui a le cerveau qui carbure à fond quand elle tente de sortir de ses mésaventures la tête haute plutôt que couverte de honte. Elle est un peu givrée et je crois qu’elle n’est pas toute seule dans sa tête (mais de toutes façons, est-ce que l’une de nous l’est vraiment?^^) mais ce qui la rend vraiment adorable c’est sa manière bien à elle qu’elle a de s’exprimer avec des chansons.

Sam est tout aussi marrant. Il est un peu obsédé et possessif mais vraiment charmant, attentionné et gentil. Et ce que j’aime le plus avec lui c’est qu’on n’a pas eu droit au classique cliché de « je ne peux pas te toucher, tu m’es interdite car j’ai fait un pacte quand j’avais 8 ans avec ton grand-frère et je lui ai promis de ne jamais sortir avec toi… ». Sérieusement, je crois que c’est le cliché que je supporte le moins dans les romances. Non ici, Sam a connu Grace quand elle avait 13 ans, il tient à son amitié avec Daniel qui est très protecteur envers sa petite sœur et il a juste des principes, point. Principes que Grace se fera d’ailleurs un plaisir de démonter pour qu’il craque et accepte son attirance. En parlant de clichés, l’auteure s’est aussi amusée avec ceux de l’homme parfait et nous dépeint un Samuel plus vrai que nature, beau goss mais avec ses défauts. Et j’ai beaucoup ri lors de ces passages.

– Tu vas bien?

– Ça peut aller, merci.

Non je ne lui demanderai pas comment il va. Je suis fâchée. Je suis fâchée!

– Et toi?

Volonté : zéro.

Certes, il y a deux petites choses qui m’ont un chouia dérangée mais ce sont des broutilles devant le plaisir que j’ai eu à lire cette histoire. La première c’est que j’ai un peu étouffée sous l’enthousiasme et l’omniprésence des amis de Grace en début de roman. Je les trouvais un peu envahissants et la séance de relooking m’a passablement étourdie (comme Grace je crois d’ailleurs!). J’ai eu peur qu’ils la changent en une personne qu’elle n’est pas et je suis contente que Sam ait remarqué que ces changements vestimentaires ne correspondaient pas forcément à notre jeune héroïne. J’ai eu envie de l’embrasser quand il a fait cette remarque! Mais le paradoxe c’est que quand ses amis prennent un peu moins de place dans l’histoire au profit du développement de notre petit couple, bah ils m’ont manqué… Ouais je sais, je ne sais pas ce que je veux! La deuxième, et là cela ne concerne que mes goûts personnels, c’est que pendant quelques chapitres, il y a un peu trop de scène Olé Olé! De vrais lapins ces deux-là ma parole! IN-FA-TI-GABLES!

Moi? Je suis en plein monde des bisounours, en train de chevaucher une licorne qui pète des paillettes roses. Oui à ce point.

En revanche, l’énorme bon point du roman, c’est qu’on a droit à la version raccourcie de l’histoire avec le point de vue de Samuel à la fin du livre. En même temps qu’il permet de lever le voile sur certaines soirées que Grace a eu la fâcheuse idée d’oublier, il nous permet aussi d’en apprendre plus sur Samuel. Et franchement, j’ai adoré! J’aimais déjà beaucoup ce personnage, mais avec son point de vue il m’a complètement fait fondre.

pour_conclure_bis

Une romance mignonne, piquante et très marrante. Laissez-vous emporter par la folie de Grace, Samuel et leurs amis. Je vous garantis de beaux moments en leur compagnie et un sourire plaqué sur votre visage pendant presque toute la durée de votre lecture!

Pour être honnête, en terminant ce premier tome, j’étais assez satisfaite et je trouvais qu’il se suffisait à lui-même. Du coup, je ne pensais pas lire ses suites. Mais ça c’était avant de me rendre compte moins de 24h après la fin de ma lecture que la folie de Grace et Samuel me manquait grave… et surtout avant de lire sur le site des éditions BMR la quatrième de couverture du deuxième tome! Il m’a direct donné le sourire! Et j’ai cruellement envie de connaître la suite des aventures de ce duo explosif!

17/20

NetGalley_logo.png

Mes chroniques sur les autres livres de la saga :

projet_friendzone_tome_1
Auteur(s) : Margot D. Bortoli
Éditions : BMR
Nombre de pages : 446
Catégorie(s) : Romance

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s