[Chronique] « L’étranger dans la maison » de Shari Lapena

Quatrieme_couverture_bis

Mariés depuis deux ans, Karen et Tom ont tout pour être heureux : un train de vie confortable, un pavillon coquet, des projets d’avenir. Un soir, quand Tom rentre à la maison, Karen s’est volatilisée. Alors qu’il commence à paniquer, Tom reçoit une visite de la police : son épouse a été victime d’un grave accident de voiture, dans un quartier malfamé où elle ne met d’ordinaire jamais les pieds. À son réveil à l’hôpital, la jeune femme a tout oublié des circonstances du drame. Les médecins parlent d’amnésie temporaire. En convalescence chez elle, Karen est décidée à reprendre le cours de sa vie. Sauf que quelque chose cloche. Elle sait que, depuis quelques mois, quelqu’un s’introduit en leur absence dans la maison… 

masse_critique_babelio_newlogo.png

mon_avis_bis

Je tiens tout d’abord à remercier Babelio et les éditions Presses de la Cité de m’avoir permis de lire ce roman.

J’adore participer aux masses critiques. Je l’admets, ça fait super plaisir qu’une maison d’éditions m’offre un roman en échange d’une critique (et mon compte en banque adore quand je ne dépense pas mes sous pour acheter des livres alors que j’en ai plus d’une centaine qui attendent bien au chaud que je daigne les ouvrir). Mais ce n’est pas ce que je préfère. Ce que j’aime le plus dans les masses critiques c’est que, bien souvent, elles me permettent de découvrir des auteurs qui me retournent le cerveau, qui me rendent accro à leur roman ou à leur univers et qui me séduisent en quelques centaines de pages. Des auteurs que je n’aurais peut-être pas remarqué, perdus dans l’océan d’écrivains qui composent le monde littéraire. Des auteurs dont je vais suivre les sorties littéraires et dont je serais ravie de retrouver la plume.

Est-ce que c’est ça, « sentir son monde s’écrouler »? Quelques instants plus tard, il relève les yeux. Il ignore totalement ce qui va lui tomber dessus, il sait juste que le coup sera terrible.

Alors que j’ai refermé L’étranger dans la maison il y a quelques jours, je peux vous dire que Shari Lapena fait à présent partie de ces auteurs. Mais je préfère vous avertir d’entrée. N’allez pas vous imaginer qu’elle révolutionne le genre du thriller et qu’elle a des idées novatrices. De ce côté-là, le point de départ du roman est assez commun : une femme, devenue amnésique suite à un accident étrange, doit impérativement se souvenir ce qui lui est arrivé car elle sait qu’une menace pèse sur elle. En bons amateurs de thrillers et de policiers que nous sommes, on a tous déjà lu ou vu ce type de scénario de base.  Même la suite est assez classique et parfois prévisible. Niveau originalité, j’ai donc vu mieux. MAIS, ne partez pas pour autant! Car c’est là que le talent de Shari Lapena intervient. Elle s’approprie cette idée banale et réussie ainsi à créer un roman addictif et efficace qui nous tient en haleine jusqu’au bout.

Dès le premier chapitre, j’ai été happée par l’histoire. Et surtout, je me suis sentie directement très proche de Tom. Sa détresse devant la peur de perdre sa femme, ses doutes quand il se rend compte que son monde est en train de s’écrouler et que, peut-être, il ne la connait pas si bien que ça m’ont touchée. J’ai eu dès le départ beaucoup d’empathie pour ce personnage qui se retrouve complètement désemparé par cette histoire. Sa colère, ses interrogations, son impression de devenir fou alors que l’accident de sa femme fait tout voler en éclat, j’ai tout ressenti avec lui. En revanche, j’ai beaucoup moins accroché à Karen. Je l’ai trouvé louche, étrange et ses cachotteries m’ont agacé. Peut-être que le fait que Tom perd tout de suite confiance en elle y est pour quelque chose. Après tout, on ne connait que la Karen post-accident, celle qui se pose plein de questions et qui ne se maîtrise plus. Celle qui a peur. L’animosité de Tom était probablement contagieuse. Pendant une bonne partie du roman, je me suis donc demandée si je n’étais-je pas injuste envers Karen. Après tout, elle vient d’avoir un accident terrible et je ne connais rien d’elle. J’ai essayé de lui accorder le bénéfice du doute, en vain. Avais-je tort de m’en méfier ou non? Étais-je une lectrice trop dure envers ce personnage? Seule votre propre lecture vous permettra de connaître la réponse!

Pendant que le jour se lève, une brume légère monte du jardin. Elle reste longtemps derrière la porte-fenêtre à essayer de se rappeler. Il lui semble que sa vie entière en dépend.

Le rythme est maîtrisé grâce à des chapitres assez courts, même si cela m’a parfois frustré. Le soupçon se fait une place dans la maison de Tom et Karen et envahit tout pour instaurer un climat perpétuel de tension. Et quand on pense qu’on peut enfin souffler, qu’on a toutes les billes en main et que l’histoire est enfin finie, Shari Lapena nous balance ses dernières cartes : un retournement de situation final que je n’avais pas vu venir et qui m’a mise KO. Bravo! Machiavélique mais absolument parfait car il clôt ce thriller en apparence classique en beauté.

pour_conclure_bis

Un thriller conjugal maîtrisé de bout en bout dans lequel les non-dits vont venir créer un véritable tsunami et ébranler la confiance mutuelle au sein de ce couple qui paraît pourtant parfait et complémentaire. Je me suis particulièrement attachée à Tom pour lequel j’ai eu beaucoup de sympathie. Karen n’a en revanche reçue que ma méfiance. Avais-je tort? Est-elle coupable de quelque chose? A vous de le découvrir en lisant ce roman. J’espère que le chapitre final, diabolique, vous plaira! Il fait tout son charme à ce thriller en apparence classique.

17/20

l_etranger_dans_la_maison.jpgAuteur(s) : Shari Lapena
Traduction : Valérie Le Plouhinec
Éditions : Presses de la Cité
Nombre de pages : 301
Catégorie(s) : Thriller
Publicités

4 réflexions sur “[Chronique] « L’étranger dans la maison » de Shari Lapena

  1. lire en bulles dit :

    J’ai récemment lu « Le couple d’à côté » et j’ai beaucoup aimé, même si les 4 dernières pages ne m’ont pas vraiment convaincu par rapport au reste du livre. En tout cas j’ai aimé le style de l’auteure, donc je lirais celui-ci quand il sortira en poche à son tour ^^

    Aimé par 1 personne

    • Callysse dit :

      Je ne l’ai pas lu mais celui-ci m’a donner envie de m’y intéresser. Ah tu vois, avec ce roman, c’est le contraire pour moi. Ce sont justement les dernières pages qui m’ont fait aimé ce livre dans sa globalité. Je pense que je l’aurais trouvé un peu fade sinon. Et comme toi, j’ai aimé le style de Shari Lapena alors pourquoi pas me laisser tenter par un autre de ses romans. Celui qui vient de sortir en VO a l’air vraiment pas mal et je pense que je le lirais lorsqu’il sortira en France 🙂

      J'aime

  2. Anaïs dit :

    Je lis depuis peu des thriller psychologiques et j’apprécie énormément ce genre ! Comme je suis novice, je n’ai encore jamais lu un tel schéma narratif. Merci pour ta super chronique, j’ai très envie de découvrir ce roman qui me semble bien glauque 😉

    Aimé par 1 personne

    • Callysse dit :

      Avec plaisir 🙂 Par contre, je ne qualifierais pas ce roman de « glauque ». Si tu en cherches dans ce type-là, je peux peut-être te donner quelques titres 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s