[Chronique] « Ma folie la plus sage » de Charlotte Orcival

Quatrieme_couverture_bis

Le cœur est libre quand il aime.

Elle, étudiante qui s’oublie dans les corps à corps et le tourbillon des nuits parisiennes.
Lui, acteur de renommée internationale qui commence à découvrir le prix amer de la célébrité.
Eux, pour une nuit, d’oubli et de caresses. Mais avec le jour revient la réalité et ses obstacles. La distance, les secrets, les blessures. Et une question : peuvent-ils vraiment reprendre la vie qu’ils menaient avant cette nuit hors du temps ?

masse_critique_babelio_newlogo.png

mon_avis_bis

Je tiens tout d’abord à remercier Babelio et les éditions Harlequin de m’avoir permis de lire ce roman.

Ce fût un réel plaisir de le lire car j’ai eu un pur coup de cœur pour la plume de Charlotte Orcival! Quand je pense à ce livre, ce n’est pas son histoire ou ses personnages qui me reviennent en tête, ni les sujets abordés et encore moins la romance. Non, c’est la douce et sublime écriture de l’auteure qui s’impose dans mon esprit. Je me suis laissée ensorcelée par sa poésie, j’ai adoré tous ses mots, toutes ses phrases. Un vrai régal qui m’a doucement emportée dans le récit de la sage folie qui prend possession de Lenny et Julia et bouleverse leur quotidien. Une nuit, une seule mais qui suffit à tout chambouler dans leur vie.

Et sans la regarder tout de suite, sans même arrêter la conversation qui l’absorbait, il fit glisser sa main sous la table et se saisit de cette main qu’elle avait posée sur sa cuisse. Non pas pour la repousser. Non pas pour la punir. Non. Il la caressa doucement. Capable d’une tendresse dans le bout de ses doigts qui réveilla chaque centimètre de la peau de Julia.

C’est grâce au style de Charlotte Orcival que j’ai aimé ce roman. Car il compense entièrement ma petite déception sur cette romance… qui n’en est pas totalement une à mes yeux. L’histoire d’amour est pourtant bien présente, elle transparaît dans tous les actes et pensées de Lenny et Julia, elle est omniprésente. Mais c’est bien plus complexe que ça. En fait, en commençant ma lecture, je ne m’attendais pas à retrouver autant d’éléments « contemporains » dedans, autant de questionnements existentiels. Lenny et Julia ont chacun eu un départ compliqué dans la vie et à eux deux ils cumulent un certain nombre de lourds bagages. Quand j’ai terminé ma lecture, j’ai pensé que c’était ça qui m’avait empêché d’être satisfaite par l’histoire d’amour, qu’en réalité ils étaient trop imparfaits, qu’ils accumulaient trop de problèmes pour que cela me paraisse crédible. Sauf que dans la romance que j’ai commencé à lire après avoir achevé celle-ci, les deux personnages principaux amassaient presque autant de soucis que Julia et Lenny (c’était d’ailleurs quasiment les mêmes) mais là par contre, cela ne me dérangeait pas tant que ça. Cela ne pouvait donc pas être ça.

Alors j’ai laissé mariner mon ressenti afin d’arriver à mettre le doigt sur ce qui m’avait empêché de vibrer pour l’histoire d’amour entre Lenny et Julia. Et j’ai fini par trouver en repensant aux passages qui m’avaient le plus plu : ceux où Lenny et Julia étaient ensemble. Par ensemble, je veux dire dans le même pays, la même pièce ou alors en train de discuter par téléphone. Et je me suis rendue compte que ces passages s’étaient fait désirer, qu’ils étaient trop rares pour moi et que ce manque m’avait empêché d’être pleinement emportée par la romance. Le fait que le début de leur histoire commence avec un travers que je n’ai cessé de retrouver dans toutes mes lectures précédentes, travers qui me dégoûte de plus en plus car il devient trop normal, n’a probablement pas aidé. Le pauvre Lenny, aussi gentil et adorable soit-il, je l’ai quand même détesté au début du roman. Mais Lenny et Julia sont tous les deux tellement attachants, leur amour est d’une telle évidence que j’ai fini par lui pardonner.

Et bien sûr, il attendit, les yeux fixés sur l’écran, terrifié de ne rien voir revenir vers lui, les secondes semblables à des années. Une éternité.

Lenny?

Oui?

Tu m’as manqué.

J’ai aimé aussi que le métier d’acteur de Lenny ne soit pas juste une toile de fond, un élément destiné à semer la zizanie à un moment crucial de leur relation. Non, Charlotte Orcival donne plein de détails pour composer cet aspect du personnage de Lenny et lui donne une place importante dans le récit. Ce qui rend l’histoire très réaliste. J’ai apprécié également la manière dont les problèmes personnels de Julia et Lenny sont abordés : avec justesse, tendresse et calme. L’idée n’est pas de les résoudre, ce n’est pas possible, mais de faire avancer suffisamment les personnages pour que leur cœur en soit en partie libéré et que nous, lecteurs, puissions les quitter sereinement. Et Charlotte Orcival a parfaitement réussi sur ce point.

pour_conclure_bis

Un coup de cœur monumental pour la sublime plume de Charlotte Orcival qui compense ma petite déception sur l’histoire d’amour. Lenny et Julia étaient trop peu souvent réunis pour que j’arrive à le voir comme une romance pure et dure. C’est entièrement de ma faute car je n’ai pas été à la hauteur de ce roman, bien écrit et authentique, mes attentes étant trop venues polluer ma lecture. Lisez-le, sincèrement il vaut le coup rien que pour la poésie qu’il renferme. Et un conseil : partez sans rien imaginer ni attendre de ce livre, peut-être qu’ainsi l’histoire de Lenny et Julia pourra pleinement vous envoûter.

16/20

ma_folie_la_plus_sage_charlotte_orcival.jpgAuteur(s) : Charlotte Orcival
Éditions : Harlequin
Nombre de pages : 336
Catégorie(s) : Romance, Contemporain

10 réflexions sur “[Chronique] « Ma folie la plus sage » de Charlotte Orcival

  1. La Fee Livresque dit :

    Avant ta chronique, je n’avais jamais entendu parler de ce roman. J’avoue que tu m’as donné envie de le découvrir. J’espère que la plume de l’auteure me plaira également. 😀 En plus, je trouve que la couverture est vraiment jolie.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s