[En bref] « La Passe-miroir, tome 3 : La mémoire de Babel » de Christelle Dabos

Salut,

Et voilà, j’ai lu le troisième tome de la Passe-miroir! Je suis assez satisfaite car j’ai réussi à tenir le rythme de lecture depuis juillet, à raison d’un tome tous les deux mois histoire de ne pas faire une overdose tout en finissant à temps. Je suis donc à jour et prête à achever cette saga qui trouvera sa conclusion tant attendue à la fin du mois.

Toi aussi, as-tu lu/relu cette saga à l’occasion de la sortie du quatrième tome? Si ce n’est pas le cas, pas de panique! Il existe des résumés des tomes sur le site de la Passe-miroir, et notamment un sous forme d’une bande-dessinée décalée. Il m’a fait beaucoup rire, alors n’hésite pas à aller le lire, que tu te souviennes ou pas de cette saga. Il vaut vraiment le coup d’œil!

Quant à ce tome 3, l’ai-je aimé? La réponse est juste en-dessous 😉

La Passe-miroir, tome 3 : La mémoire de Babel de Christelle Dabos

la_passe_miroir_tome_3

A 90%, oui! Mais à la fermeture de ce roman, je ressens un sentiment étrange de béatitude qui se mêle à une pointe de déception

L’univers est toujours aussi génial, l’intrigue aboutie, le rythme maîtrisé et la plume n’a pas perdue son caractère addictif et fluide! On se s’ennuie pas une seconde dans ce tome et les pages défilent à vitesse grand V. La résilience et la motivation sans faille d’Ophélie m’impressionnent de plus en plus et j’ai aimé qu’enfin elle prenne conscience de ses sentiments. J’ai également fortement apprécié les nouveaux personnages introduits, en particulier Octavio qui m’intrigue assez, ainsi que Babel, une arche aussi fascinante qu’elle est peu attrayante. Elle n’a vraiment rien à envier au Pôle!

ET PUIS CETTE FIN, QUOI!!!! Elle m’a happée, elle m’a stressée, elle m’a comblée! Elle est sublime, parfaite, titanesque. La tension monte crescendo avec ces révélations qui s’enchaînent les unes après les autres pour terminer en un vrai feu d’artifice! Impossible de m’arrêter, j’ai dévoré les derniers chapitres d’une traite. Est-ce que je serais frustrée si je devais attendre 2 ans et demi pour lire la suite? BIEN SUR! Cette fin est horrible pour le lecteur, une vraie torture même! Mais j’ai de la chance, je n’ai que 3 semaines à patienter. Je suis donc au final très contente d’avoir attendu pour découvrir cette saga.

Mais voilà, il y a une petite ombre à ce magnifique tableau qui ternit mon ressenti global : Thorn. Ne te méprends pas, j’adore ce personnage! Depuis le début de cette saga je n’attends qu’une chose : qu’il ait la place qu’il mérite. Mais non, il continue à être omniprésent en étant sur les bouches et dans les pensées de beaucoup de monde, en particulier celles d’Ophélie, tout en continuant à briller par son absence. Quelle déception de le voir encore une fois si peu présent en chair et en os dans cet opus! Depuis 3 tomes, Ophélie et Thorn agissent de leur côté et j’avoue que cela commence un chouia à m’agacer. Ne savent-ils pas que l’union fait la force? Leur génial duo se montre encore une fois très rarement, à mon plus grand désespoir. Toutefois, la fin de ce roman me laisse apercevoir une lueur d’espoir sur ce point. Le dernier tome sera donc LEUR tome, celui où ils vont ENFIN passer du temps ensemble, enquêter ensemble, agir ensemble. J’y crois à fond! Même si je ne peux m’empêcher d’avoir peur… peur à cause d’une toute petite, minuscule phrase prononcée par Thorn qui me fait douter. J’ai peur qu’en fin de compte le tome 4 ne soit pas différent des trois autres et que Thorn soit toujours aussi peu présent. Honnêtement, j’espère me planter en beauté!

C’est vraiment rageant de ressentir ce sentiment de satisfaction devant une intrigue du tonnerre avec un final époustouflant tout en étant consciente de cette contrariété que je ne peux ignorer. J’espère que le tome 4 la fera disparaître pour que je puisse savourer mon plaisir de lecture!

5-flammes-une-bonne-lecture

Quatrième de couverture : Deux ans et sept mois qu’Ophélie se morfond sur son arche d’Anima. Aujourd’hui, il lui faut agir, exploiter ce qu’elle a appris à la lecture du Livre de Farouk et les bribes d’information divulguées par Dieu. Sous une fausse identité, Ophélie rejoint Babel, arche cosmopolite et joyau de modernité. Ses talents de liseuse suffiront-ils à déjouer les pièges d’adversaires toujours plus redoutables ? A-t-elle la moindre chance de retrouver la trace de Thorn ?
Éditions : Gallimard
Nombre de pages : 564
Catégorie(s) : Fantasy, Jeunesse

Mon avis sur les autres tomes :

4 réflexions sur “[En bref] « La Passe-miroir, tome 3 : La mémoire de Babel » de Christelle Dabos

  1. The teapot library dit :

    Ouiiiiiii moi aussi (après de longues hésitations) je relis la saga ! J’en suis à la moitié du tome 2. J’aime tout autant que la première fois !! Comme toi, le 3e opus m’avait un tout petit peu moins plu que les 2 précédents, mais je ne me souviens plus exactement pourquoi. Je verrai si c’est toujours le cas à ma 2e lecture.

    Aimé par 1 personne

  2. La Bouquineuse dit :

    Oh j’ai tellement ressenti la même chose en le lisant… Tellement envie de tout relire avant la sortie du T4 et puis des frissons d’avance pour Thorn… Croisons les doigts pour la suite !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s