[En bref] « Âme de pirate » de Charlotte Macaron

Salut,

Pirates, vous avez dit pirates? Alors je ne réponds plus de moi! J’ai adoré Pirates des Caraïbes (le premier, hein, et uniquement celui-là) et je suis tombée sous le charme de cette canaille de Hook dans Once upon a time ou de ce filou de Sturmhond dans le Grishaverse. Depuis, je reste fascinée par les pirates et j’aimerai davantage les voir exploités dans les romans. J’en ai conscience, la vision que j’ai d’eux est totalement biaisée car ils sont loin d’être comme les personnages que j’ai cité. Pas très sympathiques et souvent sales, dans la réalité il ne valait mieux pas les croiser, j’imagine. Mais ils dégagent une aura de liberté qui m’attire. Alors quand j’ai vu ce titre sur Netgalley, je n’ai pas pu m’empêcher de postuler. J’ai été plus que ravie de voir ma demande acceptée! Alors je tiens à remercier chaleureusement Netgalley et 404 Editions de m’avoir permis de découvrir cette nouvelle 😊

Pour remettre dans le contexte, je tiens à préciser qu’il ne s’agit donc pas d’un roman mais d’un texte court d’une cinquantaine de pages. Âme de pirate est le lauréat de la première édition du challenge 404 Factory. Il s’agit d’un concours d’écriture dont la thématique est imposée. A la clé, une publication ebook de l’oeuvre gagnante et un contrat d’auteur chez 404 éditions. Bien évidemment, le thème de cette première édition était « Les pirates ». J’adore l’idée et je trouve ça génial d’organiser un tel concours. Mais il y a un petit bémol pour moi : le prix de l’ebook (7,99€ à l’heure où j’écris ces lignes), équivalent à celui d’un roman, ce qui est bien trop élevé je trouve pour une nouvelle. Cela peut décourager tout lecteur s’intéressant à ce titre, ce qui serait dommage tant il est à découvrir.

Et voici ce que j’ai pensé!

Âme de pirate de Charlotte Macaron

ame_de_pirateCette nouvelle porte bien son nom! Charlotte Macaron a parfaitement su retranscrire l’âme des pirates dans cette aventure haletante et rythmée. La plume très imagée et le vocabulaire employé, en accord parfait avec l’univers, m’ont transportée sur le Saule pleureur, le bateau pirate. Je me suis sentie totalement immergée dans le récit, comme si je me trouvais moi-même sur le pont au côté de ces pirates en bien mauvaise posture. Poursuivis par la Marine Royale, ils sont contraints de s’engager dans les Mortes-îles, un archipel labyrinthique, dangereux et mystérieux faisant l’objet de nombreuses légendes et de rumeurs, des dizaines de bateaux s’y étant engagés n’en étant jamais ressortis. Il se dégage donc quelque chose d’étrange de ce lieu aux allures de Triangle des Bermudes. Le Saule pleureur en réchappera-t-il?

Impossible de s’ennuyer avec cette nouvelle. Les batailles, la ferveur qui anime les pirates du Saule pleureur et l’atmosphère particulière des Mortes-îles nous entraînent dans leur sillage. Et en une cinquantaine de pages, Charlotte Macaron parvient à nous décrire un univers complet qui nous emporte. Jamais je n’ai ressenti que l’on manquait d’informations. Que ce soient les raisons de cette course-poursuite, la description des membres emblématiques de l’équipage pirate, l’histoire des mortes-îles ou même la chute de cette aventure, l’essentiel était bien là. Bien que ce récit soit court, on sent aussi qu’il y a un réel potentiel derrière et qu’un monde vaste, auquel l’autrice semble avoir réfléchi, entoure les Mortes-Îles. On nous raconte ici une aventure parmi d’autres et je ne dirais pas non à un roman permettant de développer l’histoire du Saule pleureur et de son équipage.

Et puis quand une autrice arrive à te décrire dans un texte aussi court des personnages tellement captivants que ton cœur rate un battement lorsque l’un d’eux meurt, c’est qu’elle a beaucoup de talent et qu’elle mériterait d’étoffer son récit dans une oeuvre bien plus conséquente. Sa nouvelle est donc plus que réussie et je comprends aisément pourquoi elle a gagné. Une autrice à suivre en somme et une nouvelle à découvrir par tout lecteur en quête d’une histoire mettant à l’honneur l’âme des pirates.

6-flammes-j-ai-adore

Quatrième de couverture : Naviguer dans ce labyrinthe d’îles, si proches les unes des autres qu’elles frôlent la coque des navires qui s’y aventurent, affronter le brouillard opaque qui les recouvre, et les ombres qui s’y cachent, relève de la folie furieuse ! Mais, poursuivi par la Marine Royale, l’équipage pirate du Saule pleureur n’a pas le choix. Ils ne se laisseront pas intimider par la sombre réputation des Mortes-Îles. Ils ont à leur bord les meilleurs navigateurs, et rien n’arrêtera leur soif de liberté. Pourtant ce labyrinthe leur réserve bien des épreuves et ils n’en sortiront peut-être pas indemnes…
Éditions : Éditions 404

Nombre de pages : 50
Catégorie(s) : Aventure, Fantastique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s