[Interview #2] Editions Plume Blanche

Salut,

En mars, alors que j’attendais avec impatience les sorties d’Allunia et Les Aînés, tome 2, j’ai demandé aux éditions Plume Blanche si une interview était possible. Marion, l’éditrice, a gentiment accepté ma demande. Sauf que voilà, le travail, les enfants, les vacances, mes envies m’ont considérablement retardé et je la sors 6 mois après… Je remercie donc chaleureusement Marion pour sa patience, sa rapidité (contrairement à moi…) et sa sympathie!

Et je ne vais pas plus bavasser! La voici, la voilà! 😊

plume_blanche_logo_bis


L’interview

Pour commencer, peux-tu me dire d’où vient le nom, très doux je trouve, des éditions Plume Blanche?
Cela vient surtout d’une déclinaison que je voyais bien pour des collections : Plume d’Argent, Noire, Azur, tel un prisme de couleur, un prisme de plumes, pour tous les lecteurs de l’imaginaire!

J’adore! Quand a-t-elle été créée? Peux-tu nous la présenter brièvement?
J’ai créé la maison d’édition officiellement le 1er janvier 2015, je suis toute seule, mais je vais bientôt embaucher pour me décharger des tâches administratives (préparation de commandes, référencement, etc.). Je délègue, bien sûr, les couvertures, les corrections et l’impression des livres. Plume Blanche a été créée pour proposer des romans coup de coeur, les miens pour commencer, dans l’espoir qu’ils deviennent les vôtres 😊

Je te rassure, c’est mon cas! Si tu n’avais que 5 mots pour décrire les éditions Plume Blanche, lesquels choisirais-tu?
Rêver, Voyager, Lire… bonne aventure !

Tout ce que j’aime! Comment sélectionnes-tu les manuscrits que Plume Blanche publiera? Existe-t-il une ligne éditoriale?
Tout ce qui concerne l’imaginaire peux être publié chez Plume Blanche : fantasy, fantastique, SF, dystopie, tout simplement. Ensuite, c’est vraiment des choix coup de coeur.

Et tu fais tout ça toute seule! Mais combien de manuscrits reçois-tu?
J’ouvre les soumissions du 1er janvier au 31 mars de chaque année et c’est environ 300 manuscrits qui sont reçus durant ce laps de temps. Pour… deux ou trois max de retenus!

romans_salon_pb

300! Quel travail de titan! Mais comment fais-tu pour réaliser ta sélection?
Je choisis déjà au pitch et au synopsis, c’est pour ça que je demande vraiment de bien les soigner. Ensuite, il y a un second tri au 10/20 premières pages et enfin, je lis en entier les textes suivants. Peut être que cette méthode me fait passer à côté de certains romans, mais je n’ai pas le choix car je ne peux pas lire tous ces manuscrits malheureusement.

Et ensuite, combien de temps faut-il compter entre la lecture d’un manuscrit puis sa publication? J’ai cru comprendre que cela pouvait être assez long, pourquoi?
Je travaille avec un an d’avance, donc là, par exemple, je termine de boucler 2022 et je ne publie qu’un roman par mois, donc les places se remplissent vite et, par conséquent, cela demande du temps entre chaque étape et de la patience.

Alors que beaucoup de maisons d’éditions françaises se consacrent à la traduction d’œuvres anglophones, les éditions Plume Blanche ne publient que des auteurs francophones. Pourquoi? Une volonté de promouvoir notre langue?
Alors pas spécialement une volonté de promouvoir la langue, mais on a d’excellents auteurs en France, je ne vois pas l’intérêt, pour ma part, d’aller les chercher ailleurs.

Je suis bien d’accord avec toi! Il faut promouvoir les auteurs de chez nous! D’autant que j’ai pu constater que les éditions Plume Blanche étaient de plus en plus connues. Je vois notamment certains de vos titres publiés en poche chez d’importantes maisons d’éditions (les trois premiers tomes de la saga Le porteur de mort d’Angel Arekin ont été publiés par Le livre de Poche) ou encore enregistrés en audiobook (le dernier en date étant Allunia de Tiphs). Comment arrives-tu à te faire progressivement une place dans le monde de l’édition?
Beaucoup de patience, un soupçon de persévérance et un léger souffle de chance. J’ai surtout eu la chance de signer de supers auteurs qui se battent aussi pour leurs ouvrages donc quand on travaille main dans la main, ça finit par payer.

Les romans de Tiphs et Serenya Howell que j’ai lu récemment bénéficient d’une mise en page adaptée (en-tête illustrée, présence d’illustrations, chapitre en deux temps,…), ce qui n’est pas courant je trouve. Comment la collaboration entre vous s’organise?
Je fais en sorte de personnaliser au maximum le livre de chaque auteur. Dans le cas de Tiphs, elle est également illustratrice donc le travail était « plus facile » pour orner son roman. Pour Serenya avec les Aînés, j’ai voulu les dessins de Serenya à l’intérieur car ils collaient parfaitement avec le côté « journal de bord » des Maîtres des Aînés. Mais chaque roman a son petit truc chez Plume Blanche.

photo_salon_plume_blanche

Marion et moi au salon du livre de Brive-la-Gaillarde en 2019!

En bonne lectrice superficielle que je suis, j’apporte beaucoup d’importance aux couvertures car c’est ce qui m’attire en premier et me donne envie de retourner le livre pour lire le résumé. J’aime beaucoup celles des éditions Plume Blanche. De fait, comment la conception de la couverture est-elle réalisée? L’auteur est-il convié à participer pour sa création? Comment les illustrateurs sont-ils choisis?
Je parcours pas mal les réseaux sociaux pour trouver des illustrateurs dont le travail me plait, parfois j’en rencontre en salon, parfois je reçois des portfolio et je garde les noms, puis j’attends de trouver le texte dont l’histoire va coller avec le style de l’illustrateur et hop ! Je demande aussi son avis à l’auteur, mais je suis seule décisionnaire au final.

Un élément sur la face cachée de l’édition que tu souhaiterais mettre en lumière pour les lecteurs des éditions Plume Blanche?
On a un fonctionnement assez transparent, mais sachez que derrière un livre, il y a des heures des heures et des heuuuures de travail.

Des salons où on vous retrouvera prochainement?
Le prochain se sera aux Aventuriales à Ménétrol en septembre et il nous taaaaaaaaaaarde !

C’est pour très bientôt! J’aurais adoré m’y rendre mais c’est trop loin de chez moi. Pour finir, un petit teasing pour les publications à venir en 2021 voir 2022? (cette question n’est absolument pas intéressée, et je ne parle pas des suites de sagas 😉)
On a une autrice surprise qui arrive en 2022, une grosse autrice française et on est tellement, tellement fiers de l’accueillir à la maison !! 😊

Je sais qui c’est, l’annonce ayant été faite sur Instagram récemment. Alors si tu veux découvrir son nom, file par là!

pack_2022


La fiche de lectrice de Marion ! 

Parce que derrière les maisons d’éditions, il y aussi des personnes qui sont des lecteurs comme nous, je te laisse faire la connaissance de Marion!

marion-obryQui es-tu?
Eh bien, je suis Marion. Auteure depuis… presque toujours, même si mon premier roman a été publié il y a 10 ans maintenant. Et éditrice depuis officiellement 6 ans.

5 mots pour te décrire?
Quelques brins de folie. (OK OK, y en a 4 😅)

Pourquoi avoir créé ta maison d’édition?
Parce que j’avais envie d’une structure qui prenne soin de ses auteurs, qui se batte pour eux et qui donne sa chance à des petits nouveaux, à des auteurs français.

Pas trop dur de jongler entre ton métier d’éditrice et d’autrice et de gérer toutes ces casquettes?
Non, parce que je compartimente beaucoup et la priorité reste mes auteurs et la maison d’édition, ce qui explique, notamment, que j’écrive à la vitesse d’un escargot au pas de course.

Monsters Inc Disney GIF - Find & Share on GIPHY

Les sources de ton inspiration pour tes romans?
Une musique, un rêve. Il en faut peu pour trouver des idées !

Un conseil de lecture?
Un conseil de lecture Plume Blanche ? hm… Il faut absolument en choisir un ? IMPOSSIBLE !

Une habitude littéraire rigolote ou inavouable?
Il faut que mon cerveau « bug » pour que je puisse écrire, alors je regarde des séries/films afin de le vider pour pouvoir me lancer dans l’écriture.

Un livre doudou?
A la Croisée des Mondes de Philippe Pullman ! MAMAMAAM !!! J’adore !

a-la-croisee-des-mondes-integrale

Une autre passion que la lecture?
Le théâtre et le tir à l’arc, j’adore !

Livre papier ou numérique?
PAPIER !!! Vive le papier !

Un genre littéraire préféré?
Sans grosse surprise : la fantasy.

L’adaptation visuelle de romans, pour ou contre?
POUR !!! En adaptation, j’adore Game Of Thrones (sauf la dernière saison qui est moisie !) mais sinon, ce côté épique est juste incroyable. Et un jour, j’espère bien voir des adaptations de romans Plume Blanche 😉

Quel est l’état de ta PAL : normale ou catastrophique?
euh… Non, non, je préfère ne pas en parler. D’ailleurs, je ne la regarde même plus !

Le petit mot de la fin?
Merci à tous ceux qui prendront le temps de lire ces mots et si vous avez besoin de conseils lecture Plume Blanche, je suis là et si l’un de mes romans vous tente : L’Ange déchu ou Le Tombeau des Âmes perdues, n’hésitez pas à en demander la dédicace 😊

Et je valide totalement la dédicace! Celle de mon exemplaire de L’Ange déchu est à tomber! 

photo_dedi


Et voilà, s’en est terminé pour cette interview! J’espère qu’elle t’a plu. N’hésite pas à me le dire en commentaire 😊

D’ailleurs, en parlant de ces derniers, si tu as lu des romans des éditions Plume Blanche, ou de n’importe quelle autre petite maison d’édition, n’hésite pas à aller en publier un sur la page du roman en question sur Amazon. Je sais, c’est le mal, booooouuuuuhhhhh! Personnellement, je n’achète pas mes livres là, mais chez une petite librairie. Cependant, c’est grâce à ces commentaires que les romans publiés par ces petites maisons d’éditions se retrouvent de plus en plus chez nos libraires, qu’ils sont publiés en poche, traduits dans d’autres langues ou adaptés en audiobook. Cela les aide beaucoup 😉

Marion, merci encore une fois pour le temps que tu m’as consacrée.

Sur ce, à bientôt!

11 réflexions sur “[Interview #2] Editions Plume Blanche

  1. Viviane dit :

    Je ne connaissais pas cette ME (visiblement je ne sais pas comment j’ai fait pour passer à côté 🤦‍♀️) mais cette interview tout en douceur et en humour est un très bon moyen de la découvrir et me donne envie de plonger dans son catalogue !
    Du coup merci pour la découverte 💕

    Aimé par 1 personne

      • Callysse dit :

        Merci 🙂 Je n’ai pas pris le pack 2022 (l’envie d’une dédicace a été plus forte que mon envie de connaître la fin des sagas Allunia et Les Ainés) mais j’ai pris le pack mystère par contre 🙂

        J’aime

    • Callysse dit :

      Il y a tellement de ME que tu ne peux pas tout connaître. Je suis ravie de te l’avoir fait découvrir et que tu ais apprécié mon interview. J’espère que tu découvriras bientôt l’une de leur publication, il y en a de très bonnes!

      Aimé par 1 personne

  2. Cam & ses blablas dit :

    J’ai découvert Lune Ardente récemment que j’ai beaucoup aimé et La Guilde de l’Ombre m’intrigue totalement alors c’est avec grand plaisir que j’ai lu ton article et en ai découvert plus sur cette petite maison d’édition qui mine de rien n’a rien à envier aux autres 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s