[En bref] « La Passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l’hiver » de Christelle Dabos

5410 lecteurs, 3688 notes pour une moyenne de 17,5/20, 636 chroniques, 534 commentaires et 10ème livre dépassant les 3500 votes sur Livraddict (après les sept tomes de la saga Harry Potter et les deux premiers d’Hunger Games), ce sont les statistiques affolantes de La Passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l’hiver de Christelle Dabos sur Livraddict! Un monument, un roman adoré par des milliers de personnes et un classique de la littérature jeunesse SFFF d’aujourd’hui…

Et pourtant, j’ai été longuement ignorante de ce phénomène! Je ne l’ai découvert qu’en 2016 lorsque, pour m’aider à déterminer lesquels je voulais rencontrer, j’ai comparé la liste des auteurs présents à la Foire du Livre de Brive-la-Gaillarde avec leur fiche sur Livraddict, dont je venais à peine d’apprendre l’existence. Quel ne fût pas mon étonnement de voir autant d’engouement autour d’une série littéraire dont je n’avais jamais entendu parler avant de découvrir le nom de Christelle Dabos sur la liste des auteurs en dédicace à cet événement. Je l’ai donc évidemment rencontrée (très sympa!) et depuis ce premier tome traîne dans ma PAL… J’avais très envie de le lire mais la perspective d’attendre des années entre chaque tome (alors que je venais tout juste de sortir de cette douloureuse attente avec la publication du dernier tome de la saga Autre-Monde de Maxime Chattam) m’a refroidi. J’ai préféré attendre que la saga soit terminée avant de la commencer.

Avec l’annonce de la sortie du 4ème et dernier tome pour la fin d’année, je me suis donc inscrite avec plaisir à une (re)lecture commune des 3 premiers tomes. Objectif : un tome tous les deux mois, de juillet à novembre, pour être fin prêt pour la publication de l’ultime opus.

Tout a déjà été dit sur ce roman. Je me suis donc demandée si une énième chronique serait franchement utile. Mais j’avais envie d’y consacrer quelques lignes alors pourquoi me censurer ?

Alors, l’ai-je aimé?

La Passe-miroir : Les fiancés de l’hiver de Christelle Dabos (17/20)

la_passe_miroir_tome_1

Oui! Malgré un rythme relativement lent, peu d’actions et une intrigue assez mystérieuse pour le moment, je n’ai pas vu les pages défiler et j’ai dévoré ce livre assez rapidement. L’univers est fascinant et complexe, les pouvoirs sont intrigants et originaux pour certains et les complots des uns et des autres m’ont divertie. Mais pour le moment, j’avoue ne pas bien comprendre où Christelle Dabos veut m’emmener. Qu’est-ce qui vaut toutes ces machinations et ces menaces? J’ai un peu de mal également à discerner les motivations de chacun. L’intrigue de la saga reste obscure et comme je ne saisis pas trop vers quoi je me dirige, je ne me sens pas impatiente de découvrir la suite. Si ce premier tome laisse imaginer un monde vaste et captivant, il en dévoile trop peu à mon goût et reste trop introductif. Alors que je l’ai terminé il y a à peine un mois, je sens déjà son scénario m’échapper. De tout ce qui se passe dans Les fiancés de l’hiver, y-a-t-il vraiment beaucoup de choses à retenir pour la suite de la saga? Je n’en suis pas certaine…

Quelques petits points m’ont également chiffonnée. Au vue de leur faible nombre, je n’ai pas compris par exemple comment les Dragons ne pouvaient pas être consanguins. Comment peuvent-ils être craints par les Mirages alors que ceux-ci sont plusieurs dizaines voir des centaines à peupler la Citadelle? J’ai par ailleurs été agacée à de nombreuses reprises par l’insistance de l’auteure sur certaines particularités physiques : les dents de cheval de la tante Roseline, la différence de taille entre Ophélie et Thorn, les vêtements miteux  d’Archibald, le masque impassible de Mime,… C’était très répétitif et cela m’a donné parfois un sentiment de rabaissement, comme si ces différences étaient l’unique chose à retenir chez eux.

Heureusement, ce n’est pas ce que je retiens le plus car le monde créé par Christelle Dabos m’a vraiment passionnée et je ne peux nier le fait que j’ai hâte de le découvrir plus en profondeur. La plume est également très travaillée et particulièrement fluide et addictive. Concernant les personnages, j’ai bien aimé Ophélie, sa quête d’indépendance et sa simplicité. Elle est peut-être discrète, naïve, sincère et maladroite mais elle est loin d’être bête et je pense qu’elle peut énormément nous surprendre. Sous ses airs de souris craintive et faible, elle a une volonté de fer qui bat toutes les autres à l’usure, même celle de Thorn, une patience incroyable et une maîtrise d’elle-même fascinante. J’ai aimé suivre son évolution et voir comment la Cour la change doucement. Elle n’a pas ce côté rebelle et bravache que peuvent avoir certaines héroïnes de romans mais elle n’en est pas moins intéressante. Elle est différente, unique et j’ai vraiment envie de découvrir ce qu’elle a dans le ventre. J’ai également fortement apprécié Thorn et ses côtés rustre, taciturne et bougon. Dommage qu’on le voit si peu car je pense qu’il s’agit probablement de l’un des personnages les plus énigmatiques de cette série. J’espère sincèrement qu’il prendra plus de place dans l’intrigue des prochains tomes. Enfin, concernant les personnages secondaires, Archibald, Gaëlle et Renard ont ma préférence et j’ai vraiment hâte d’en apprendre plus à leur sujet. Bérénilde est en revanche trop sournoise pour que je l’apprécie vraiment. Par contre, je n’ai rien compris au personnage du Chevalier. Très ambigu et étrange cet enfant (si s’en est bien un!).

Si j’ai passé un excellent moment de lecture, ce n’est donc pas un coup de cœur pour autant. J’ai aimé ce livre… comme j’en ai aimé tant d’autres! J’ai adoré l’histoire, l’univers et les personnages mais ce roman est resté un peu trop introductif à mes yeux. Pour le moment, je ne sais absolument pas vers quoi se dirige cette saga. J’attends donc le tome 2 au tournant et j’espère sincèrement qu’il lèvera le voile sur l’intrigue générale de cette série littéraire. 

Quatrième de couverture : Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.
Éditions : Gallimard
Nombre de pages : 567
Catégorie(s) : Fantasy, Jeunesse

Mon avis sur les autres tomes :

12 réflexions sur “[En bref] « La Passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l’hiver » de Christelle Dabos

  1. Anoki dit :

    Totalement d’accord pour dire que l’univers est fascinant, moi qui lit beaucoup de fantasy je ne retrouve que rarement un décor aussi riche ! Heureuse qu’il t’ai plu, tu verras la suite est tout aussi bonne 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Rinne dit :

    J’ai l’impression d’être la seule à ne pas avoir accrochée avec ce roman xD Ou j’en attendais trop… Mais j’ai trouvé que c’était trop gentillet pour de la fantasy… J’aimais beaucoup l’idée par contre mais le tome 1 ne m’a pas poussé à lire le suivant donc j’ai préféré arrêter là ^-^

    Aimé par 1 personne

    • Callysse dit :

      Je suis en train de lire le tome 2. J’arrive doucement à la moitié. J’aime toujours autant l’univers et la plume reste addictive. L’intrigue générale se dévoile un petit peu, à voir ce que la 2e moitié donne. Mais je commence à être frustrée de voir si peu Thorn! A l’instar d’Ophélie, pour le moment on ne le connait pas vraiment et je commence sérieusement à douter de son statut de personnage principal…

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s