[En bref] « Maléfices : Les contes d’Alombrar » d’Elsa Bordier et Sanoe

Salut,

Je viens te parler aujourd’hui d’une bande-dessinée que j’ai eu le plaisir de recevoir dans le cadre de la masse critique graphique de décembre. Je tiens d’ailleurs à remercier Babelio et les éditions Jungle! pour l’envoi de cette bande-dessinée toute mignonne que j’ai beaucoup aimé.

Voici mon petit avis 😊

« Maléfices : Les contes d’Alombrar » d’Elsa Bordier et Sanoe

Malefices-Les-contes-d-Alombrar.jpg

Là où La Grande Ourse des mêmes autrices s’adressait selon moi à un public un peu plus adulte, ce nouvel album est ici destiné à la jeunesse. Mes attentes n’étaient donc pas les mêmes ce qui fait que j’ai plus apprécié cette jolie petite histoire.

On y suit les aventures de deux jeunes femmes courageuses et déterminées, qui vont apprendre l’une de l’autre, grandir et surtout aider leurs royaumes à trouver la paix. Leur amitié est belle et leur récit ne manque pas d’action. Il aborde par ailleurs en douceur les sujets comme la tolérance et la compréhension de l’autre et met en avant un joli message : ce n’est pas parce qu’on est différent que l’on ne peut pas s’entendre. Je l’admets, ce conte enchanteur se lit vite mais on n’en passe pas moins un bon moment avec! Je n’aurais toutefois pas dit non à une touche de modernité pour la fin de cet ouvrage qui reste un peu trop classique et attendue.

extrait-contes-alombrar

Je suis encore une fois sous le charme des illustrations, si ce n’est plus, car cet album est assez coloré en comparaison à La Grande Ourse qui était dominé par le bleu et le vert si je me souviens bien. Un excellent choix de couleurs car elles mettent en valeur les différentes créatures fantastiques qui prennent part à cette histoire, en particulier les sirènes. J’adore par ailleurs le style de la dessinatrice.

En bref, j’ai bien aimé cette charmante bande-dessinée joliment colorisée qui saura plaire aux enfants comme aux plus vieux désireux de retourner en enfance grâce à un adorable petit conte.

5-flammes-une-bonne-lecture

Quatrième de couverture : Trois royaumes en guerre cherchent un moyen de se faire la paix. La solution ? Un mariage entre la fille d’un des royaumes et Michèle, d’un des deux autres royaumes. Mais Michèle ne l’entend pas de cette oreille.
Michèle est une jeune princesse humaine. En l’absence de ses frères, c’est elle qu’on envoie pour épouser l’héritière du Royaume démon, Gorgona, et assurer la paix entre les royaumes.
Les deux jeunes femmes vont faire connaissance au cœur de la forêt et s’entraider. Mais leur chemin sera semé d’embûches et d’un renard très collant.
Éditions : Jungle !
Nombre de pages : 74
Catégorie(s) : Bande-dessinée, Jeunesse, Fantasy

2 réflexions sur “[En bref] « Maléfices : Les contes d’Alombrar » d’Elsa Bordier et Sanoe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s