« L’as de coeur » de Morgane Moncomble

quatrieme_de_couverture_2019_1.png

S’il y a bien une chose que Rose et Levi ont en commun, autre qu’un passé sombre, c’est le poker. Elle est née avec un don ; il a passé sa vie à dépouiller les casinos du monde entier pour un jour devenir le meilleur. Arrivé à son apogée, un seul obstacle se dresse devant lui : Tito Ferragni, sa némésis de toujours. Si son honneur lui a jusqu’ici évité de révéler au public les nombreuses tricheries de Tito, Levi refuse de se laisser faire plus longtemps.

Cette année, un seul homme remportera le Tournoi Mondial de Poker, et ce sera lui. Pour cela, il fait appel à Rose, un détecteur de mensonges sur pattes en recherche d’argent facile. Capable d’affirmer qui bluffe et qui dit la vérité, elle accepte de devenir son arme secrète. Mais si Levi refuse de se laisser distraire par l’attirance qu’il ressent envers elle, Rose compte bien lui rendre la tâche difficile.

Entre vengeance, mensonges et secrets, tout devient possible à Las Vegas…

mon_avis_2019_1

Mon premier Morgane Moncomble! Depuis le temps que j’entends parler de ses romances! Saiwhisper m’a ainsi offert récemment Nos âmes tourmentées (merci encore à toi ma belle 😘) mais ayant acheté celui-ci en même temps, j’ai préféré commencer par lui. Pourquoi? Tout simplement parce que je n’ai jamais joué au poker et que ça me bottait bien de lire une romance avec cette thématique. J’ai d’ailleurs apprécié que l’autrice explique les règles du jeu au début du roman. Pour une novice comme moi cela m’a été bien utile pour saisir certaines choses même s’il n’y a pas besoin de les connaître par coeur pour suivre les moments de jeu, d’autant qu’ils ne sont au final pas si présents que ça. C’est peut-être un peu regrettable d’ailleurs car de fait on en oublie vite le talent de Rose. Mis en avant au début du roman, il passe rapidement à la trappe au profit de la romance et de la vengeance de Levi par la suite, ce qui est un peu dommage.

Mais ce n’est pas un point négatif pour autant car j’ai adoré cette histoire! L’attirance entre Levi et Rose est magnétique. Tout deux fiers et arrogants, ils cachent surtout très bien leur jeu, ce qui n’est en rien étonnant pour des joueurs de poker. Ils se dupent entre eux mais ils dupent aussi le lecteur. J’ai ainsi découvert chaque révélation avec délice et surprise parfois même. Complexes, ils dissimulent bien des secrets et problèmes. Leur romance est donc sacrément semée d’embûches et je me suis régalée à les voir progressivement les surpasser. Et même si cela se passe sur un court laps de temps, j’ai eu la sensation que la romance prenait son temps.

Par ailleurs, j’ai adoré l’attention que l’autrice a porté à certains détails de son roman. Lui étant russe et elle italienne, j’ai ainsi apprécié qu’elle fasse attention à la langue qu’ils emploient. Ainsi, même si le récit est écrit en français, on sait qu’ils se parlent en anglais. C’est certes une précision peu cruciale mais je la trouve personnellement importante pour m’imaginer le récit. J’ai aussi adoré que chacun s’exprime parfois dans sa langue maternelle. Leur nationalité n’est donc pas juste une information glissée à un moment de l’histoire. Elle est bien une part de leur personnalité et régulièrement rappelée dans les dialogues. Encore un détail fort appréciable pour se représenter les personnages.

Enfin, j’ai aimé qu’au travers de ce récit, certaines thématiques fortes soient mises en avant : un handicap peu connu et les moyens pour le surpasser, l’addiction au jeu et tout ce que cela implique de néfaste. Deux sujets novateurs pour moi et bien menés de bout en bout. J’ai également apprécié les personnages secondaires qui, bien que discrets, apportent une petite pointe d’humour, de sympathie et de complicité à l’intrigue.

Cette lecture était donc une réussite et je ne suis franchement pas passée loin du coup de coeur. Pourquoi donc? Tout simplement car il y a un point sur la plume qui m’a embêtée. Attention je l’ai adoré, elle est addictive et fluide. Mais s’il y a bien quelque chose auquel je n’ai jamais su accrocher dans l’écriture, c’est les dialogues racontés au milieu d’un dialogue retranscrit. Quand c’est utilisé avec parcimonie ça passe sauf que là on y a droit à presque chaque dialogue, y compris les plus courts… Et ça, ça ne fonctionne malheureusement pas avec moi. Ça me coupe dans mon imagination de la scène et dans mon empathie envers les personnages car je ressens bien moins leur émotions avec ce procédé d’écriture, surtout s’il est souvent utilisé. Je ne comprends pas le principe de faire ça si ce n’est gagner des pages… et encore parfois le dialogue raconté prend autant de lignes que s’il avait été retranscrit. Non vraiment je ne saisis pas…

Bref, une magnifique romance à lire. Même si je n’ai pas été séduite à 100% par la plume, je reconnais que j’ai adoré me plonger dans cette romance. Et je comprends parfaitement le succès rencontré par cette autrice. Premier Morgane Moncomble et certainement pas le dernier!

6-flammes-j-ai-adore

as-de-coeur
Auteur(s) : Morgane Moncomble
Traduction : /
Éditions : Hugo New Romance
Nombre de pages : 413
Catégorie(s) : Romance

3 réflexions sur “« L’as de coeur » de Morgane Moncomble

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s