[#PLIB2022] « Ce qui nous hante » de Sacha Bazet

Après un long sommeil dans son coin de forêt, le château de Loubet reprend enfin vie. Le temps d’un été, il accueille la création d’un opéra contemporain par de jeunes artistes venus de tout le pays. Absorbés par leurs ambitions, leurs conflits et leurs espoirs, Bassem, Thelma et Giulia ne voient pas les griffes de la demeure au passé macabre se refermer sur eux. Seul le solitaire Gaspard soupçonne quelque chose : un certain Camille, un inconnu moqueur et invisible, s’est insinué dans les pages de son journal intime. Entre deux railleries, il le met en garde contre les dangers anciens qui rôdent dans les couloirs du château… Découvrez un thriller fantastique haletant, où se croise une galerie de personnages modernes et attachants qui ne vous laisseront pas indifférents. Un roman où le surnaturel est au service de thématiques profondes et intimes. Attention : ce château vous hantera longtemps…

Tout d’abord, je tiens à remercier les auteurs de m’avoir offert ce livre dédicacé dans le cadre du concours qu’ils ont lancé lors de la sortie de leur roman 😘 C’était vraiment super sympa de votre part! Et c’était bien cool de vous rencontrer à l’occasion d’un des rares salons de l’imaginaire dans notre coin (oui parce que Sacha Bazet et moi habitons à côté de Toulouse).

Globalement, Ce qui nous hante a été une assez bonne lecture. Cependant, je mentirais si je te disais qu’elle a toujours été facile. Ce roman est découpé en actes, à l’image de l’opéra auquel les personnages participent. Et les deux premiers n’ont pas été simple à lire. Disons que le premier m’a atterrée avec ses relations amoureuses qui se construisent de manière trop expéditives et le deuxième m’a soûlé 😅 (désolée, je n’ai pas trouvé de terme plus politiquement correct). Tout le monde est incroyablement immature et énervant dans cette partie. J’avais l’impression de faire face à une bande de gamins, alors qu’il s’agit d’adolescents et d’adultes. J’ai failli abandonner tellement c’était affligeant. Mais j’ai demandé à d’autres lecteurs l’ayant lu si cela valait le coup de continuer. Et on m’a précisé que oui. Que le comportement de ces personnages trouveraient une explication. J’ai donc persévéré…

Et bien m’en a pris! Car, effectivement, des éclaircissements sur ces comportements étranges sont apportées par la suite. Et je me suis alors rendue compte que les auteurs avaient bien réussi leur coup au final! Donc, si tu te laisses tenter par ce roman, je ne peux que te conseiller de tenir le coup et de ne surtout pas t’arrêter à ce deuxième acte! Cela en vaut la peine. Les trois derniers actes sont particulièrement addictifs, riches en révélations, prenants et je me suis alors surprise à dévorer ce roman alors que j’y allais à reculons au début. Au final, j’ai passé un bon moment et je vais en garder un bon souvenir.

J’en attendais cependant un peu plus, notamment du côté du développement des personnages (nous ne savons pas grand chose d’eux) et des relations amoureuses (beaucoup trop rapides à mon goût pour la plupart). Ce qui explique mon manque d’attachement à leur égard. Par ailleurs, le final ne me satisfait pas totalement car il reste quelques questions en suspens sur la force étrange qui hante le château de Loubet. Quoi que, je ne sais pas trop. D’un autre côté cette part de mystère me convient aussi. Je suis partagée…

Ce qui explique probablement pourquoi je ressors plutôt satisfaite de cette lecture. Nul doute qu’il saura plaire à un jeune public qui souhaite essayer le thriller fantastique. C’est un bon roman jeunesse / Young-adult, assez original au final, pour débuter dans ce genre.

Auteur(s) : Sacha Bazet
Traduction : /
Editions : Mnémos (Naos)
Nombre de pages : 510
Catégorie(s) : Fantastique, Young-adult
ISBN : #ISBN9782354088040

4 réflexions sur “[#PLIB2022] « Ce qui nous hante » de Sacha Bazet

  1. Light And Smell dit :

    Le roman me tentait puis tes remarques sur la rapidité des relations amoureuse et l’immaturité des personnages m’ont donné envie de fuir, alors merci d’avoir souligné qu’on finit par comprendre ces facilités dans la suite du roman 🙂
    Ce n’est pas une priorité, mais je pense le lire.

    Aimé par 1 personne

    • Callysse dit :

      Ce ne sont pas des facilités. Ces points certes un peu gonflant sur le moment participent totalement à l’intrigue et trouvent une réelle explication logique et acceptable 😉 les auteurs ont bien réussi leur coup en fait (mais allez si je veux chipoter il demeure une relation amoureuse qui n’est vraiment pas assez développée)

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s