[Chronique] « Les arcanes d’Hemera, tome 2 » d’Elyna E. C.

Quatrieme_couverture_bis

Depuis qu’Allyn a accepté d’intégrer les rangs de l’Organisation, sa vie n’a plus rien d’ordinaire. Son équipier est incernable, son colocataire fantôme refuse son aide et deux Anges Noirs l’ont dans le collimateur… Pourtant rien ne semble la décourager, pas même la recherche éprouvante d’une âme perdue lui donnant du fil à retordre. Ignorante des manigances qui se jouent et des dissimulations de son entourage, Allyn persiste dans la mission qu’elle s’est attribuée. Seulement s’il y a bien une leçon qu’elle aurait dû retenir, c’est que depuis son arrivée à l’Organisation, les choses ne se déroulent jamais comme prévu…

mon_avis_bis

Et bien, cela faisait longtemps que je n’avais pas autant aimé une saga! Je l’ai terminé il y a un petit moment, j’ai lu deux autres livres depuis, mais Les arcanes d’Hemera ne me quittent pas. Je continue à faire vivre cette histoire dans ma tête, en me remémorant certains passages, en comblant les trous ou en imaginant la suite. Parce que je n’ai plus rien à me mettre sous la dent, j’ai aussi farfouillé sur la page d’Elyna E.C. comme sur celle d’Inceptio Editions, au cas où j’aurais loupé une information cruciale (genre, un tome 3 improbable?). Je suis même dégoûtée de ne pas l’avoir acquise en version papier car ça aurait été quand même cool de la mettre en évidence dans ma vraie bibliothèque (peut-être qu’un jour je céderai à cette envie…). Tu l’as surement compris, je suis totalement accro à la saga Les Arcanes d’Hemera ainsi qu’à Allyn et Lucas, son équipier. Il y aurait 5 tomes que je les aurais tous enchaîné… jusqu’à l’overdose! Ça faisait longtemps que je n’avais pas été autant captivée par une histoire fantastique! La dernière fois que je me suis retrouvée dans cet état là c’était quand j’ai lu d’une traite la saga Lux de Jennifer L. Armentrout (les 5 tomes + la réécriture des 3 premiers selon le point de vue de Daemon*). Attention par contre, je tiens à t’avertir, Les Arcanes d’Hemera n’a absolument rien à voir avec Lux! Il n’y a aucun point commun entre elles si ce n’est une plume addictive et un univers qui m’a passionnée. Cette comparaison et ce ressenti m’est propre, je ne peux donc te garantir le même effet pour toi 😉

* Ah tiens idée de ouf! Elyna si tu t’ennuis, la réécriture des deux premiers tomes selon le POV de Lucas, ou sur son passé lorsqu’il faisait équipe avec Axel, ça pourrait être tellement cooooool!! 😀 Non, je ne suis pas complètement fan de cette saga… Tout va bien dans ma tête!

Je ne dois pas toujours donner l’impression d’être une personne sur laquelle tu peux compter, mais si une chose est certaine, c’est que je ramènerai toujours la sœur d’Axel à bon port et en un seul morceau, me confesse-t-il sévèrement. Ne doute jamais de cela.

Si j’avais de quoi me rassasier avec Lux, ici s’agissant d’une duologie, j’ai déjà tout lu.  Et j’ai encore faim! J’aimerais tellement en découvrir plus sur cet univers, passer plus de temps en compagnie d’Allyn, Lucas et de leurs amis. Et parce que leur dire au-revoir est très très difficile, je ne dirais pas non à une suite. Mais est-ce vraiment nécessaire? J’avoue, je suis partagée. D’un côté, j’ai envie d’en rester là car cette fin douce amer et ouverte n’est pas frustrante et peut me convenir (même si elle me brise un peu le cœur…). Mais d’un autre côté, pouvoir me replonger dans cette histoire ne me déplairait pas, au contraire! Déjà parce que ce serait avec délectation mais aussi parce je m’interroge encore sur quelques éléments, plus ou moins importants. Et puis, saperlipopette, les fins douce amer c’est pas trop mon truc, nah! Oui, je ne sais pas ce que je veux… Je t’assure, je ne suis pas folle! Je suis juste en état de manque depuis que je l’ai terminée et je n’arrive pas à faire un choix (même si la balance penche un peu en faveur d’un troisième tome, je veux voir Lucas heureux et amoureux, sniff…). Je trouve que cette chronique ressemble de moins en moins à quelque chose, désolée…

– Mes félicitations, Allyn, tes idées n’étaient pas aussi foireuses qu’elles en avaient l’air.

– J’ignorais que tu possédais un tel talent pour les compliments.

– Et moi qui pensais que tu avais appris à me connaître depuis le temps, se lamente-t-il.

– Crois-moi, Lucas, j’en apprends tous les jours à ton sujet.

BREF! Comme tu peux t’en douter, j’ai encore une fois été totalement embarquée par cet univers, si ce n’est plus étant donné que le premier tome m’avait déjà préparée à ses particularités. Je n’étais donc pas du tout perdue. Allyn m’a tout autant plu dans cette suite et j’ai encore une fois adoré lire ses échanges piquants avec Lucas. Mais ce second tome m’a surtout complètement fait tomber sous le charme de ce dernier et de sa personnalité complexe. Lucas est toujours aussi insaisissable, agaçant et colérique, il a très mauvais caractère, mais il dégage malgré tout ce petit quelque chose qui le rend magnétique et attirant. Les révélations sur son passé m’ont bouleversé et je n’ai pas pu m’empêcher de ressentir un sentiment de haine et de colère envers les personnes égoïstes et fausses qui sont à l’origine de sa fissure intérieure (Saleté va! Ils mériteraient de se faire bouffer par le chien de Lucius!).

Deux fous aux caractères explosifs, cherchant désespérément une âme insupportable au péril de leur vie. Vous en connaissez beaucoup, vous des individus aussi altruistes? Certains diront avec bon sens que nous sommes des imbéciles.

J’ai vraiment passé un super moment en compagnie de ce livre. J’ai lâché prise, j’ai pris mon pied, j’ai aimé l’évolution des personnages et de l’intrigue et j’ai surtout eu beaucoup beaucoup de mal à reposer ma liseuse chaque soir. Cette sensation de plaisir et de divertissement à la lecture d’un roman s’est fait suffisamment rare ces derniers mois pour que je puisse t’affirmer une chose : j’ai eu un coup de cœur pour cette saga! Pourtant, je l’admets, ce n’est pas parfait, il y a quelques petits trucs qui m’ont chiffonné, des zones d’ombre qui persistent ou des éléments sur lesquels j’aurais aimé plus d’approfondissement ou qui m’ont paru trop faciles ou trop rapidement traités. Mais honnêtement, Lux n’échappait pas non plus à quelques imperfections et facilités dans le scénario. Et pourtant, je l’ai adoré et c’est aussi le cas de ce roman. Alors aux oubliettes mon éternelle insatisfaction et bonjour au plaisir de lecture que m’a procuré cette saga. Merci Elyna E. C. ! Et maintenant, j’arrête là cette chronique chaotique…

pour_conclure_bis

Les Arcanes d’Hemera rejoint mon cercle très fermé de mes sagas chouchous. La plume m’a une nouvelle fois rendu accro à l’univers et j’ai poursuivi avec plaisir ma découverte du quotidien tumultueux de son duo de choc. J’adore toujours autant Allyn et je suis tombée sous le charme de Lucas, son énigmatique équipier dont le masque de façade se déchire enfin dans ce second tome. Si l’intrigue aurait mérité un petit peu plus d’approfondissement, je reste tout de même complètement captivée par cette histoire dans laquelle j’ai tout aimé. Sauf peut-être sa fin acceptable mais douce-amer qui me fait hésiter à réclamer une suite. En tout cas, si jamais elle voit le jour, je serais au rendez-vous, c’est certain!

coup de coeur

17/20

Mon avis sur les autres tomes de la saga :

Les arcanes d'Hemera, tome 2
Auteur(s) : Elyna E.C.
Éditions : Inceptio
Nombre de pages : 442
Catégorie(s) : Fantastique

2 réflexions sur “[Chronique] « Les arcanes d’Hemera, tome 2 » d’Elyna E. C.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s