[Chronique] « Les arcanes d’Hemera, tome 3 » d’Elyna E. C.

Attention, le résumé de ce tome contient des spoilers majeurs sur la fin du précédent.

quatrieme_de_couverture_2019_1.png

Avril 2017, Curtis Ignac a obtenu ce qu’il désirait : malgré ses sentiments pour Lucas, Allyn a accepté son héritage angélique afin de survivre à la menace de mort qui pèse sur elle.

Sitôt arrivée à Hemera, on ne lui accorde aucun répit. Les Anges Noirs se font nombreux, les Anges Gardiens s’affaiblissent… Piégée dans une dimension dont elle n’a que faire, Allyn devra apprendre à compter sur des alliés pour le moins inattendus.

Seulement fuir la menace ne la rend pas moins réelle, et cela, Allyn ne tardera pas à le découvrir à ses dépens.

mon_avis_2019_1

Cette histoire, je l’ai commencée pour moi, je l’ai terminée pour vous. C’est par cette phrase de l’autrice que notre lecture du troisième et dernier tome des Arcanes d’Hemera débute. Et elle reflète parfaitement l’histoire de cette saga. Pensée au départ comme une duologie, sa fin était bien trop douce-amer pour contenter les fans, dont je fais partie. Certes, elle n’était pas frustrante ni trop ouverte, elle aurait donc pu me contenter. Mais voilà, je n’avais pas envie d’abandonner Allyn et Lucas comme ça. Alors quelle n’a pas été ma joie d’apprendre au cours d’une conversation avec Elyna E.C. qu’un troisième tome était finalement en cours d’écriture puis qu’Inceptio avait accepté de le publier! Merci beaucoup d’avoir apporté une digne et magnifique conclusion à cette saga. Loin d’être le tome de trop, il me fallait ce roman pour pouvoir dire sereinement au-revoir à ces personnages et à cet univers que j’ai tant aimé.

Quel plaisir de les retrouver, de retourner dans les Affres, le monde magnifique cauchemardesque des Anges Noirs et de découvrir celui enchanteur horrible des Anges d’Hemera. Certes la vie est plus paisible chez le second mais les personnes qui dirigent cet endroit sont obtuses, énervantes, antipathiques et jamais je n’ai envié la position d’Allyn. Pas étonnant qu’elle ne souhaite qu’une chose, retourner auprès de Lucas, quand on voit comment on la traite là-bas. Condescendance, arrogance, solitude, prétention transpirent par tous les pores de la plupart de ces Anges pas si sympathiques que ça. Mon cœur n’a donc pas toujours apprécié le voyage, bien trop malmené dans les Affres ou à Hemera, mais mon âme de lectrice s’est régalée! Comme quoi, j’aime quand un auteur me fait souffrir. Parce que j’ai eu peur plus d’une fois pour Allyn et Lucas et jusqu’au bout je me suis demandée quelle fin Elyna E.C. allait leur réserver. Pour connaître la réponse, il te faudra lire cette saga. Mais personnellement, elle me convient parfaitement! Ce tome introduit brillamment un nouveau monde et de nouveaux personnages tout en ne laissant pas de côté ce qui a fait l’essence des deux premiers : les voyages dans les Affres, les échanges piquants et délectables entre les personnages, l’amitié… et l’amour! Un pur régal! 

Il fallait qu’il se montre fort. Cela prendrait le temps qu’il faudrait, mais Harper saurait remonter la pente. Et s’il ne considérait pas cela d’une grande utilité, il se surprit à regarder une fois encore vers le ciel en priant pour que, dans cette autre dimension, Allyn ait encore un peu de temps pour penser à lui.

Alors, certes, je ne vais pas te cacher que la première partie de ce roman peut paraître un peu longue. L’intrigue avance peu et certaines scènes peuvent sembler rébarbatives. Toutefois, ce n’est pas un point négatif car pour moi cette lenteur était nécessaire. Il était important de prendre le temps de découvrir Hemera, de montrer la particularité de ce monde et de son ambiance et de développer les nouvelles capacités d’Allyn avant que l’intrigue rattrape l’épilogue du tome 2. Alors, si jamais tu ressens quelques longueurs, accroche-toi car elles sont utiles au développement de l’intrigue et surtout les deux autres parties sont géniales et s’enchaînent parfaitement sans temps morts. Et puis, cela m’a permis d’apprendre à connaître un nouveau personnage qui m’a extrêmement plu, Loki l’instructeur d’Allyn, et, chose surprenante, de découvrir que j’appréciais Aldrik! Oui, Elyna E. C., tu as réussi l’incroyable exploit de me faire aimer ce personnage oh combien horrible et détestable dans les deux premiers tomes. Bon par contre, pour Anna, cherche pas, c’est peine perdue pour celle-là!

J’ai donc dévoré et adoré ce dernier tome, la plume d’Elyna E.C. étant toujours aussi fluide et plaisante à lire. Mais j’ai parfois été un peu perdue, notamment durant un chapitre où il y a eu un flot trop importants d’informations. J’ai eu l’impression d’être à la ramasse, de n’avoir pas tout saisi sur le fonctionnement de cet univers et sur les histoires passées. Je n’arrivais plus à suivre les révélations et j’étais un peu dans le brouillard. Est-ce que cela manquait de clarté ou qu’une relecture des deux premiers tomes aurait été judicieuse? Probablement un peu des deux, je pense. Je relirais certainement cette saga un jour histoire de prendre plaisir à la redécouvrir, tout en faisant attention aux petits détails afin de bien assembler l’ensemble. Je n’oublie pas que c’est l’une des sagas qui m’a le plus passionnée ces dernières années et je me replongerais dedans avec grand plaisir.

– Ceci, mademoiselle Vanael, était notre première leçon.

– À savoir? Que tous les Anges sont des crétins ? Je le savais déjà, merci bien.

Je ne peux terminer cette chronique sans consacrer quelques mots à Allyn et Lucas. Un couple auquel je me suis totalement attachée, même s’ils ont un sale caractère et qu’il m’ont parfois énervée (particulièrement Allyn qui peut être d’assez mauvaise volonté parfois). Il faut être incroyablement courageux et altruiste pour faire ce qu’ils font. Leur amour est beau et fort, il m’a totalement conquise. Je les quitte donc avec un pincement au cœur (surtout Lucas ❤ qui est absolument incroyable) mais il faut savoir laisser partir les personnages qu’on adore quand c’est le bon moment. Et là ça l’était.

pour_conclure_2019_1

Merci Elyna E.C. pour cette magnifique saga qui m’a totalement envoûtée, transportée et enthousiasmée et pour ses personnages qui ont su ravir mon cœur. Les Arcanes d’Hemera rentre dans le cercle très fermé de mes séries favorites.

6-flammes-j-ai-adore

Mon avis sur les autres tomes de la saga :

les-arcanes-d-hemera-tome-3
Auteur(s) : Elyna E.C.
Éditions : Inceptio
Nombre de pages : 626
Catégorie(s) : Fantastique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s