« Love is in the snow » d’Alfreda Enwy

quatrieme_de_couverture_2019_1.png

Elle pensait en avoir fini avec l’amour, jusqu’à ce qu’il croise sa route.

Quel est le comble pour une autrice de romance à succès ? Se faire larguer par celui qu’elle pensait être le héros de sa propre vie. Si Juliette n’était pas atteinte depuis par le syndrome de la page blanche, elle en rirait : sa vie ressemble vraiment à une mauvaise blague. Heureusement, sa meilleure amie lui a réservé des vacances dans un sublime chalet à la montagne pour l’aider à retrouver l’inspiration. Mais, alors qu’elle se pensait seule au milieu des forêts enneigées et des lacs gelés, Juliette fait la connaissance de Sawyer, un jeune père célibataire qui incarne parfaitement le fantasme du bûcheron et habite à deux pas de chez elle. Quand le hasard les fait se croiser à plusieurs reprises, Juliette comprend que ce séjour s’annonce plus agité que prévu. Car Sawyer lui redonne certes l’envie d’écrire… mais aussi de briser la promesse qu’elle s’est faite après sa rupture : rester loin des hommes.

mon_avis_2019_1

Je remercie les éditions Harlequin et Netgalley de m’avoir permise de lire ce roman.

Love is in the snow est une romance toute douce parfaite pour la saison. J’ai aimé cette histoire d’amour tendre et inattendue (pour les héros, hein, pas vraiment pour nous par contre!) à l’atmosphère enneigée légèrement soupoudrée d’une jolie ambiance de Noël.

Il y a plein de petits détails qui font que j’ai bien apprécié ce roman. Déjà, l’histoire se passe en France, à côté d’Annecy pour être plus précise. Cela ne rend ce récit que plus authentique car on y retrouve des lieux connus ainsi que les montagnes enneigées de la Savoie. Et puis tu sais à quel point j’aime quand nos auteurs français placent leur intrigue dans notre si beau pays. Ensuite, l’esprit de Noël festif, sympathique et lumineux est très bien retranscrit sans tomber dans l’excès pour autant grâce à des petites scènes anodines mais qui apportent tant de naturel au récit : la visite d’un marché de Noël, le choix d’un sapin, la création de boules à neige ou les nombreuses visite de Juliette dans un bar bien spécial (je crois que j’ai grossi rien qu’en lisant ces pages!). Par ailleurs, les métiers de nos deux héros ne sont pas juste mentionnés. L’autrice les développe suffisamment pour qu’on comprenne à quel point ils sont importants pour Juliette et Sawyer. Tout cela apporte une touche d’authenticité qui ne rend cette histoire que plus réelle, celle-ci ne s’attachant par ailleurs pas qu’à la romance. Car Juliette noue aussi de belles relations avec Zelda et Millie, respectivement la fille et la sœur de Sawyer. Enfin, j’ai adoré l’idée d’avoir placé des mots improbables proposés par des fans dans le récit. J’avoue qu’ils sont plutôt bien insérés dans le texte! Bravo Alfreda Enwy, vous avez relevé le défi haut la main pour moi !

Les personnages sont tous plus attendrissants les uns que les autres. Juliette est une belle jeune femme qui n’arrive plus à écrire une seule ligne après une rupture difficile. Mais comment écrire des romances quand on a soi-même le coeur brisé? Alors pour l’aider à se sortir de cette mauvaise passe, sa meilleure amie l’envoie se ressourcer à la montagne. J’ai apprécié sa bienveillance, sa douceur et sa candeur. Si ce n’est ses hésitations, elle est peut-être un chouia trop parfaite mais qu’importe, je l’ai aimé quand même. Sawyer, quant à lui, est un homme un peu bourru (quelle première rencontre!) mais qui ne manque pas d’attention pour ses proches. Ayant oublié qu’il pouvait être un homme en même temps qu’un père, sa fille va se charger de le lui rappeler. Cette dernière est d’ailleurs adorable.

Même si le séjour de Juliette est court, j’ai trouvé que la romance se mettait doucement en place, nos deux héros ayant chacun des raisons personnelles pour ne pas laisser leurs sentiments s’exprimer. Mais l’amour n’a que faire de la raison et ils vont l’apprendre à leurs dépends, le destin ayant décidé de s’en mêler! J’ai aimé que l’histoire ne mette pas l’accent sur les épisodes dramatiques passés de nos deux héros. Juliette s’est fait douloureusement larguée mais elle ne se morfond pas pour autant. La perte de la mère de Zelda est évoquée plusieurs fois sans que cela soit mélodramatique. Le temps est passé et même si nos héros n’oublient pas ces mauvais moments, ils font avec. J’ai aimé cette simplicité.

Bien que la balance penche largement du côté positif, j’ai relevé toutefois quelques petits points qui m’ont légèrement embêtée. Certaines ellipses au sein d’un même chapitre m’ont ainsi déroutées une ou deux fois. Je ne sais pas si la mise en page de la version numérique y a contribué, mais j’ai eu du mal à raccrocher le wagon lors de ces passages, ne comprenant pas comment on était passé d’une scène à la suivante, en particulier lors du chapitre de la première rencontre. J’ai eu la sensation qu’il manquait quelques phrases de transition. Par ailleurs, j’ai trouvé que les dialogues en début de roman ressemblaient un peu à du « langage parlé écrit » (cela s’améliore toutefois très rapidement) et lors des scènes de tendresse, j’ai ressenti une sensation de déjà-vu, certaines phrases manquant d’originalité car je les avais lues, avec plus ou moins de ressemblance, dans d’autres romances.

Ces petits points n’ont cependant pas atténué pour autant mon plaisir de lecture! J’ai passé un très agréable moment en compagnie de Juliette, Sawyer, Zelda, leur famille et amis. Et je serais très heureuse si un spin-off sur Millie et Ugo voyait le jour! Alfreda Enwy, si vous passez par là, n’hésitez pas à envisager cette idée pour un prochain roman, si l’inspiration est là 😉

5-flammes-une-bonne-lecture

love_is_in_the snow
Auteur(s) : Alfreda Enwy
Éditions : Harlequin
Nombre de pages : 336
Catégorie(s) : Romance

2 réflexions sur “« Love is in the snow » d’Alfreda Enwy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s