[#PLIB2021] « Ordo » d’Anthony Combrexelle

quatrieme_de_couverture_2019_1.png

Le pouvoir est dans le sang.
New York, de nos jours.
Dans l’ombre, les cinq familles de l’Ordo Magicae utilisent l’Obscur, une magie issue d’un monde démoniaque, pour étendre leur influence et diriger leurs affaires en ville.

Elles sont liées par le sang d’un même ancêtre, Ambrose Donosius, 356 ans et toujours vivant… jusqu’à aujourd’hui : le patriarche de cette  » mafia de la magie noire  » est tué lors d’un attentat surnaturel en plein Manhattan.

Cinq jeunes gens, fils et filles des dirigeants des cinq familles, sans perspective d’avenir face à des parents immortels, voient dans l’événement l’occasion de planifier un casse. Le cambriolage magique du siècle. Ils ont moins d’une semaine avant l’inhumation pour se préparer à infiltrer la Loge, le sanctuaire privé d’Ambrose. Leur objectif : voler la couronne d’un roi légendaire leur permettant de réaliser leurs vœux les plus secrets. De quoi devenir rois à la place des rois et, enfin, régner sur l’Ordo.

mon_avis_2019_1

Je remercie 404 éditions de nous avoir offert ce roman ! Et je remercie également Saiwhisper d’avoir accepté de lire ce roman en lecture commune avec moi. J’ai adoré nos échanges et j’ai hâte d’en refaire une avec toi 😊 Pour connaître son avis sur ce livre, c’est par là!

Un chouette roman même si l’entrée en matière est légèrement complexe et ardue. En effet, personnages à foison et langage magique inconnu perdent un peu le lecteur dans les premiers chapitres. Si l’auteur a pensé à expliquer son univers grâce à de multiples bonus (arbre généalogique, présentation des 5 familles de l’Ordo Magicae et de l’Obscur, lexique), il a en revanche choisi de disséminer ces bonus tout au long du roman, en introduction de chacun des 4 actes qui le composent. Je ne suis pas certaine que ce choix ait été judicieux car il tend à faire durer l’état d’incompréhension dans lequel le lecteur se trouve au début de sa lecture. Il faut donc s’accrocher un peu… ou faire comme moi et lire tous ces bonus le plus tôt possible! Car dès que je me suis rendue compte de leur existence, je me suis empressée de les lire. Et cela a considérablement fluidifié et facilité ma lecture par la suite! Ainsi, au lieu d’être à l’affut du moindre indice me permettant de comprendre ce que sont routines, rituels, imago, ancora, infra et j’en passe, j’ai alors pu me concentrer sur les personnages et l’intrigue. Je comprenais enfin que ce qu’ils se disaient, merci au décodeur! Et j’y ai dès lors pris bien plus de plaisir!

Les personnages sont certes légion mais j’ai assez vite assimilé les liens familiaux (merci l’arbre généalogique!). Et puis au final, ce sont les 5 jeunes qui sont véritablement mis en avant dans le récit. Je n’irais pas jusqu’à dire qu’ils sont attachants (on parle quand même ici d’une sacré famille de mafieux à la morale douteuse!) mais ils n’en restent pas moins tous hyper intéressants et bien campés. Et un petit pouce levé pour avoir fait l’effort de proposer un groupe assez diversifié et plutôt bien représentatif de la population new-yorkaise. J’ai aimé la vivacité d’Hazel, la détermination de Lorna et l’envie de s’affranchir de sa famille de Tyler. Mais ma préférence va à Matthew, très charismatique et irrévérencieux, et à Theresa. L’insolence du premier et la déstabilisante franchise de la seconde apporte une touche d’humour des plus savoureuse!

Plus on avance dans le roman, plus le rythme s’intensifie. Le premier acte pose tranquillement le décor et nous permet de faire connaissance avec les protagonistes et l’univers. D’élaboration du casse à réalisation puis grand final, les 3 actes suivants font ensuite monter crescendo la tension pour finir en apothéose. Les révélations s’enchaînent alors dans le dernier, tant que je n’ai presque plus su où donner de la tête. Mais j’ai quand même sacrément pris mon pied, la plupart de ces retournements de situation étant totalement surprenants! Et je me suis faites avoir comme une bleue car je n’ai pas vu venir la plupart d’entre eux, dont les tous derniers qui me restent tout de même sacrément en travers de la gorge!!! Anthony Combrexelle, je vous hais pour cette fin parfaitement déstabilisante. Mais je vous adore aussi car cela reste tout de même vraiment cool quand un auteur m’ébahie autant (mais je vous déteste quand même!).

Bon, sur ce je file, j’ai rendez-vous avec un démonite. J’ai un Pacte à passer avec lui pour maudire un certain auteur… à une exception près : si le-dit auteur écrit une suite à son roman ET qu’un certain personnage en prend pour son grade alors dans ce cas le contrat sera caduque (« Mais je croyais que tu préférais les one-shot aux sagas, Callysse? » — Oui, ben y a que les %!s qui changent pas d’avis!). Anthony Combrexelle, si vous passez par là, vous êtes prévenu 😈!

6-flammes-j-ai-adore

ordo
Auteur(s) : Anthony Combrexelle
Éditions : 404 Editions
Nombre de pages : 344
Catégorie(s) : Fantastique, Young-adult
ISBN : #ISBN9791032403884

15 réflexions sur “[#PLIB2021] « Ordo » d’Anthony Combrexelle

  1. lespagesquitournent dit :

    Le dernière partie de ta chronique est pleine d’humour. J’adore ! Une chouette lecture que ce soit du côté du livre ou de nos échanges ! ❤ Merci encore pour ces moments de partage. Hâte de renouveler cela bientôt.
    (Et ouiiii ! Une suite ou un titre dans le même universss !)

    Aimé par 1 personne

  2. Anthony combrexelle dit :

    Je passe par là effectivement. Et j’aime être hais et adoré, surtout en même temps, ça fluidifie le sang. Quand à une suite, perso, je ne demande que ça. Le futur du roman et de son univers sont dans les mains de l’éditeur, y’a de quoi raconter.

    Et on aime tous détester de bons méchants et de mauvais gentils ^^

    Aimé par 1 personne

    • Callysse dit :

      Un commentaire qui m’a bien fait rire et plaisir! Merci beaucoup d’être passé par mon petit blog 😊 Je croise les doigts pour que votre éditeur vous envoie son feu vert pour une suite (je vais de ce pas aller modifier les clauses de mon Pacte). Effectivement y a du potentiel avec cet univers!

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s