« Fan squad » de C.S. Quill

quatrieme_de_couverture_2019_1.png

Tout le monde ne rêve t’il pas de rencontrer son idole ? Non, pas Elvis Calloway ! Pour elle, Oxton Briggs, le leader charismatique du groupe des Unfool, doit rester un fantasme, au risque que la réalité ne soit pas à la hauteur. Gérer l’image de la star sur les réseaux sociaux ? Pitié, non ! Mais malgré tous ses efforts pour y échapper, c’est bien elle qui est désignée pour le suivre partout pendant des mois. Entre eux, ça commence mal, mais Elvis n’est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds. Si Oxton n’est pas du tout celui auquel elle s’attendait, elle n’est pas non plus celle qu’il imaginait.

mon_avis_2019_1

Acheté sur un coup de tête et lu dans la foulée, il ne m’a fallu que trois jours seulement pour dévorer Fan Squad, le nouveau roman de C.S. Quill. Efficace me direz-vous. Addictif, drôle et génial je vous répondrais! Encore une fois cette autrice a tapé dans le mille avec moi. Il faudrait vraiment que je me penche sur ses premiers romans, histoire d’avoir tout lu d’elle. Parce qu’elle a un style, une plume et des idées qui me plaisent. C’est le cinquième de ses livres que je lis et je n’ai pour l’heure jamais été déçue. J’espère que cela va continuer ainsi!

Pour en revenir à Fan Squad, je dirais que c’est une romance qui mêle du ennemies-to-lovers à du slow burn. Car Elvis a beau être une fan absolue des Unfool, ce n’est pas franchement l’amour fou entre elle et Oxton, leur leader, durant les premières semaines de leur collaboration. Elle n’a pas la langue dans sa poche, ne se laisse pas facilement marcher sur les pieds et est passionnée par son métier de Community manager qu’Oxton de son côté ne prend pas vraiment au sérieux. Nous assisterons donc, pour notre grand bonheur, à quelques échanges savoureux entre nos deux héros mais aussi à de beaux moments de vengeance! Oxton, qui est en plein questionnement de soi au début du roman, verra en Elvis son défouloir sauf qu’il risque d’être surpris, la jeune femme étant clairement au niveau pour lui tenir tête.

J’ai donc adoré le début de cette histoire qui se change progressivement en romance slow burn. Car ce que j’aime également beaucoup dans les ennemies-to-lovers, c’est quand on arrive à CE moment, celui où les deux héros baissent la garde pour apprendre à se connaître avec un regard neuf. Ici, cela permet de découvrir l’humanité et la sympathie d’Oxton. En effet, il faut l’avouer, cet ours grognon est quelque peu antipathique au début. Il n’est pas franchement au mieux dans sa tête quand Elvis débarque. J’ai donc mis un peu de temps pour m’attacher à lui, contrairement à Elvis qui m’a tout de suite plu. La jeune femme aura le mérite de le remettre à sa place mais aussi de poser les mots pour le faire avancer et surtout pour l’aider à franchir la nouvelle étape de sa carrière qu’il s’est fixé. J’ai adoré suivre l’évolution de leur relation de hargneuse, à respectueuse et confiante puis enfin à amoureuse. Rien n’est précipité entre eux et c’est aussi pour ça que j’ai beaucoup aimé cette histoire d’amour. Avouons-le, souvent avec les romances mettant en scène des stars masculines, l’héroïne a tendance à finir rapidement dans son lit car c’est très facile pour lui de séduire et de faire céder l’autre. Cependant, j’ai apprécié que celle-ci se démarque sur ce point car clairement Oxton n’abuse pas du tout de son statut de chanteur adulé et il ne déborde pas de confiance non plus, ce qui le rend accessible. Encore une fois, C.S. Quill a su prendre le contre-pied d’une thématique ultra abordée en nous proposant un traitement différent.

Si nos deux héros sont très plaisants à suivre, je me suis également attachée à leur entourage! Il y aurait vraiment matière à creuser les concernant, que cela soit du côté des autres membres des Unfool, que des deux meilleurs amis d’Elvis. Enfin, dernier petit point, j’ai apprécié que le diabète d’Elvis ne soit pas juste là pour « faire joli ». Il ne fait pas qu’être mentionné, il joue un rôle dans l’histoire et comme Elvis, jamais on ne l’oublie.

Comme tu peux le voir, je ne vois pas de points négatifs sur cette lecture. Alors je ne peux que te conseiller d’intégrer la Fan Squad. J’espère que tu ne seras pas déçu(e) et qu’elle te fera vivre un aussi bon moment qu’à moi!

coup-de-coeur

fan squad
Auteur(s) : C.S. Quill
Éditions : Hugo New Romance
Nombre de pages : 547
Catégorie(s) : Romance

8 réflexions sur “« Fan squad » de C.S. Quill

  1. Steven dit :

    Ayant fortement apprécié sa série Campus Drivers, j’avoue que je surveille les autres écrits de l’auteure même si le thème de celui-ci me laisse songeur. Pourtant, ton avis me donne envie de revoir mes préjugés rien que pour retrouver la plume si fluide et le style addictif de l’auteure.

    Aimé par 1 personne

    • Callysse dit :

      Mais qu’attends-tu pour lire les deux autres tomes de la saga Campus Drivers?! 😝 oui si tu as aimé la plume et l’humour de l’autrice tu devrais apprécier Fan Squad sauf si tu préfères quand l’histoire d’amour est plus rapide.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s