[En bref] « Wild men, saison 1 » de Jay Crownover

Salut,

Découverte il y a deux ans (presque jour pour jour), Jay Crownover m’a surprise en devenant l’une de mes auteurs préférées de romance (si ce n’est ma préférée!). En effet, j’étais partie pleine d’à priori en attaquant ma lecture de Rule, le premier tome de la saga Marked Men. La couverture ne me faisait pas envie et du coup je ne m’attendais pas à grand chose. Je ne le lisais que pour pouvoir voter en toute impartialité pour le prix Livraddict. Deux ans plus tard, je suis devenue totalement accro à ses histoires et j’ai dévoré la saga Marked Men ainsi que sa saga spin-off Clash… Et je ne compte pas m’arrêter là! Surtout qu’en plus je lis ses romans en lecture commune avec Nanounette et que c’est un réel plaisir de les découvrir en aussi bonne compagnie (et de rire devant les expressions très « recherchées » que Jay nous sort pour décrire le corps de la gente masculine, qui est décidément toujours très bien dotée XD).

Après une petite pause de quelques mois, nous avons décidé de reprendre notre LC en commençant par Wild Men avant de poursuivre avec la saga Bad. Vu la vitesse à laquelle on les enchaîne, je pense qu’on finira par rattraper les sorties françaises. Je m’interroge d’ailleurs concernant la saison 2 de Wild Men qui n’est toujours pas publiée alors que la saison 1 est sortie il y a un an et que la série est terminée en VO. J’espère qu’Hugo Romans n’a pas décidé d’arrêter de les publier à cause d’un manque de succès et qu’ils font juste une pause. Après tout, ils ont publié 11 de ses romans en à peine plus de 2 ans, alors c’est possible. Croisons les doigts!

Bref, cette introduction est beaucoup trop longue! Un jour, j’espère que j’arriverais à être plus concise (c’est beau de rêver…). Allez hop, passons à la suite. Voici mon « petit » avis sur le petit dernier de Jay Crownover publié chez Hugo Romans.

Wild men, Saison 1 de Jay Crownover (16/20)

wild-men-saison-1-1022970-264-432

Passer de l’univers coloré, artistique et très rock des Marked Men à celui des frères Warner, plus sauvage et silencieux, peut être difficile. Cela n’a pas été le cas pour moi. J’avoue, j’ai toujours aimé regarder les comédies romantiques qui se déroulent dans les grands espaces de l’ouest américain. La beauté de leurs paysages mais aussi leur rudesse me fascinent (même si le Wyoming n’est pas le plus désertique des États). Alors je ne pouvais qu’être emballée par une romance mettant en scène des cow-boys. Si je regrette un peu de ne pas être restée plus longtemps au Ranch pour m’imprégner de leur mode de vie (j’espère que les prochains tomes s’y attarderont), j’ai adoré suivre les aventures de Léo au cours de cette randonnée  équestre, pas si paisible que ça, dans les montagnes locales.

J’ai été surprise par le message de Jay Crownover en début de roman qui annonçait que Léo était l’unique narratrice. Une petite pointe de déception m’a traversé car j’adore les romances avec les deux points de vue, format que j’affectionne le plus. Mais je l’ai vite oublié car Léo avait effectivement beaucoup de choses à dire et je ne me suis pas ennuyée une seule fois en sa compagnie (même si elle a tendance à trop insister sur certaines choses). Il faut dire que ce voyage n’est pas des plus tranquilles et que le danger va rapidement pointer le bout de son nez. Mais surtout, encore une fois, il m’a été très difficile de m’arrêter. J’aurais pu le lire d’une traite, en une journée, si je l’avais voulu. Jay Crownover a vraiment un don pour rendre ses histoires terriblement addictive!

Léo et Cyrus forment un couple intéressant à suivre et cette aventure éprouvante leur permettra à chacun de retrouver confiance en l’amour et d’oublier leur passé. J’ai apprécié les réflexions intérieures de Léo sur sa vie de citadine. En revanche, j’ai été déroutée par la franchise qui transpire dans chacune des paroles de Cyrus. Il est direct, ne cache rien et ses pensées sont toujours très claires. Ce qui explique probablement pourquoi cela ne m’a pas vraiment dérangée de ne pas avoir son point de vue. Il n’y a aucune ambiguïté, aucun mystère chez lui. Et du coup, il s’attend à ce que les autres en fassent de même et a tendance à poser des questions très indiscrètes! Heureusement pour lui que Léo avait besoin de se confier. Personnellement, je lui aurais demandé de s’occuper de ses oignons, aussi attirant qu’il soit!

La fin du roman se dévore et je n’ai pas pu m’empêcher de tourner les pages les unes après les autres, avide de connaître la suite. Je ne m’attendais pas à ce que Jay aille aussi loin dans son intrigue et qu’elle fasse vivre des moments aussi difficiles à ses personnages. J’espère vraiment que la suite sera traduite en français car je n’ai qu’une hâte, c’est de découvrir les conséquences de cette douloureuse expédition.

Quatrième de couverture : Léo se remet difficilement d’un échec sentimental qui la conduit à se replier sur elle-même et s’éloigner des autres. Inquiète, sa meilleure amie Emerys arrive à la convaincre de partir avec elle en randonnée équestre dans le Wyoming, loin de tout. C’est là-bas qu’elles font la connaissance des frères Warner. Léo est tout de suite troublé par Cyrus, ombrageux et mystérieux, qui semble aussi peu sociable qu’elle. D’abord réticente à ce voyage, Léo se laisse gagner par l’aventure et le charme de ce « presque cow-boy ». Mais cette excursion d’une semaine prend rapidement un tour inattendu. Les huit randonneurs ne sont pas aussi isolés qu’ils le pensaient, les membres du groupe ne sont pas tous ceux qu’ils prétendaient être et la randonnée devient alors menaçante… À travers cette aventure au grand air, Léo apprendra à croire à nouveau en elle-même et à faire face à ses peurs. Dont certaines seront plus réelles que d’autres. Et ce voyage pourrait bien tout changer dans sa vie. 
Éditions : Hugo Roman
Traduction: Charlotte Connan de Vries
Nombre de pages : 391
Catégorie(s) : Romance, Contemporain

Mon avis sur les autres tomes de la saga :

2 réflexions sur “[En bref] « Wild men, saison 1 » de Jay Crownover

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s