[En bref] « Bad, tome 2 : Amour dangereux » de Jay Crownover

Salut,

Il y a quelques semaines, je te parlais de la malédiction des tomes 2 des sagas de Jay Crownover (c’est par ici si tu as oublié, t’inquiète je ne t’en veux pas 😉). Et je te disais que j’espérais que le tome 2 de la saga Bad la briserait. Comme je l’ai lu cet été, je sais que tu es impatient (ou pas^^) de savoir si c’est effectivement le cas. Je vais donc arrêter là ce bavardage inutile pour te donner la réponse cruciale à cette question!

Alors ai-je aimé?

Bad, tome 2 : Amour dangereux de Jay Crownover

bad-amour-dangereux-tome-2.jpg

Ouiiiiiiiiiii!!! Et maintenant, je vais galérer pour t’expliquer pourquoi car je l’ai dévoré tellement vite que j’en ai oublié de noter mon ressenti. Et comme je l’ai lu fin juillet, bah ça commence à remonter à loin pour la mémoire d’une vieille comme moi! Mais, j’ai trop envie de t’en parler car il a réussi à briser cette fameuse malédiction (ou peut-être sera t-il l’exception qui confirmera la règle, va savoir!). Alors je vais quand même essayer de développer un peu.

Déjà, j’ai été très agréablement surprise par le couple à l’honneur dans ce tome. J’étais très méfiante à l’égard de Race, indiscernable dans le premier tome, et indifférente vis-à-vis de Brysen qui m’avais paru un peu fade. Du coup, j’étais moyennement intriguée par ce livre. Et finalement, l’histoire de Race et Brysen m’a totalement emportée! Honnêtement, j’aurais pu le lire en une journée si j’en avais eu la possibilité. Mieux écrit et moins prévisible que la saga Wild Men de la même auteure, j’ai totalement été happée par la romance… et pas que! Cet opus suit directement les événements du premier tome et commence à nous dessiner l’esquisse des conséquences que Race, Bax et toute leur bande vont devoir assumer. Ils ne sont clairement pas sorti d’affaires et ils vont devoir en baver s’ils veulent asseoir leur autorité sur la ville afin d’en prendre les rênes… et peut-être réussir à la sauver. Le roman mêle donc la romance à l’intrigue sur la guerre de pouvoir dans laquelle Race et Bax se sont lancés. Et je trouve le mélange assez bien dosé! Mieux, je n’ai pas vu venir certaines des révélations, bien trop prise par ma lecture pour avoir le temps d’émettre des hypothèses. Le suspense monte crescendo et la plume est terriblement addictive. Il m’a été très difficile de le lâcher!

En dehors de The Point, qui à elle toute seule suffit à me donner envie de lire la saga entière tellement je suis captivée par son histoire, j’ai également beaucoup aimé les personnages, que ce soit les anciens ou les nouveaux. Bax est toujours aussi menaçant mais Dovie m’a parue bien plus intéressante! Elle est loin la douce petite sœur du premier tome. J’avoue que je ne m’attendais pas à certaines de ses réactions. J’ai également fortement apprécié Karsen et Booker dont j’ai hâte de connaître l’histoire. Mais surtout, je me suis bien plus vite attachée à Race et Brysen qu’à Bax et Dovie. Tout les oppose, Brysen souhaitant une vie tranquille et off radar alors que Race veut devenir le nouveau roi de la ville, et pourtant leur couple devient doucement une évidence. En apparence fragile, Brysen est pourtant une femme forte quand on découvre ce à quoi elle doit faire face dans sa vie personnelle. Et Race est un homme complexe, intelligent et très motivé à la séduire comme à sauver The Point coûte que coûte. J’avoue toutefois l’avoir trouvé un chouia peu crédible dans ce dernier rôle. Il m’a paru trop doux et gentil à certains moments et j’aurais apprécié voir un peu plus son côté ombrageux et dangereux.

En tout cas, j’ai hâte de lire le troisième tome car celui-ci nous laisse sur notre fin concernant l’avenir de cette petite bande… et de la ville de The Point de manière générale. J’ai hâte de savoir comment elle va se relever de ses cendres!

6-flammes-j-ai-adore

Quatrième de couverture : Pour Brysen, l’amour, ce n’est clairement pas au programme. Sa vie est bien trop remplie pour y caser un homme. Car, en plus de ses cours à la fac et de son job de serveuse, il faut aussi qu’elle s’occupe de sa famille qui part à la dérive depuis que sa mère dépressive a décidé de se soigner à la vodka. Non, vraiment, elle n’a pas le temps de s’amuser. Et encore moins de s’amuser avec Race, le frère de sa meilleure amie, dont la simple vue embrase tous ses sens. Elle ne doit surtout pas craquer, d’autant plus que le beau blond est aussi sexy que dangereux, et on murmure dans The Point qu’il est le nouveau roi de la ville… Alors, à chaque fois qu’elle le croise, Brysen met un point d’honneur à être aussi désagréable et méprisante que possible. Mais manifestement, il en faut plus que ça pour décourager Race. Et elle sait pertinemment que, lorsqu’il se décidera à passer à l’attaque, elle ne sera pas de taille à résister.
Éditions : Harlequin

Nombre de pages : 384
Catégorie(s) : Romance

Mon avis sur les autres tomes de la saga :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s