[En bref] « Magus of the Library, tomes 1, 2 et 3 » de Mitsu Izumi

Salut,

Aimes-tu les mangas? Personnellement, j’aime beaucoup même si je n’en ai pas lu énormément. Cela représente tout de même un budget non négligeable, chaque série pouvant avoir plusieurs dizaines de tomes. Quand tu en commences une, tu ne sais donc jamais pour combien de temps tu t’engages (coucou One Piece qui dure depuis plus de 20 ans…). Du coup, j’évitais ce rayon dans ma librairie afin de ne pas être tentée.

Mais il y a bientôt 2 ans, une collègue de travail m’a prêtée Tsubasa RESERVoir CHRoNiCLE de CLAMP et ça m’a donné envie de m’intéresser de nouveau à ce format en essayant d’être raisonnable dans mes achats. J’ai donc lu récemment mon premier Shôjo, He is a beast de Saki Aikawa que j’ai adoré, et je n’ai pas pu résister l’an dernier aux deux nouvelles séries Seinen phares : L’atelier des sorciers de Kamome Shirahama et Magus of the library de Mitsu Izumi. Si j’ai beaucoup aimé le premier, j’ai eu un coup de foudre pour le second et c’est pourquoi je viens t’en parler aujourd’hui. Ce manga mérite une place sur mon blog 😊. Si tu as d’autres mangas à me conseiller, de préférence des one-shot ou des séries courtes, je suis preneuse!

Bref, voici mon petit avis sur Magus of the Library. Je te rassure, il n’y a pas de spoilers. Il ne s’agit que d’un avis général sur ce manga qui se base sur mon ressenti à la lecture des trois premiers tomes publiés.

Magus of the Library de Mitsu Izumi

Voilà un manga sur lequel je me suis jetée dès sa sortie et dont je suis contente d’avoir vu la publicité passée sur Facebook. Il est absolument génial! Je l’aime tellement que je ne sais absolument pas par où commencer ni comment t’en parler afin de te donner envie de le lire.

Dans le premier tome, nous faisons la connaissance de Shio, un jeune garçon féru de lecture dont le rêve est de se rendre un jour à la capitale pour travailler pour la plus grande bibliothèque du pays. C’est un enfant absolument incroyable, prévenant, volontaire, intelligent, brave, qui ne juge personne et qui cache une force incroyable. Honnêtement, je pense qu’il est quasi impossible de ne pas s’y attacher! Il y a aussi une foule d’autres personnages et de créatures toutes mignonnes que l’on prend plaisir à rencontrer dans chaque tome. Il est difficile pour le moment d’identifier ceux qui sont destinés à rester à ses côtés et ceux qui ne sont que de passage, mais ils n’en sont pas moins intéressants.

Ce que j’aime beaucoup également avec ce manga, c’est qu’il est bourré de détails. Les illustrations sont belles, riches et travaillées et l’univers est très développé. Il y a une multitude de peuples qui composent ce monde et on prend le temps de t’expliquer les particularités et coutumes de chacun. S’agissant d’une histoire qui place les livres au cœur de son intrigue, tout ce qui est en rapport avec ces derniers est aussi décrit, en particulier les métiers qui s’y rapportent. Le soucis du détail est poussé tellement loin, que l’on peut trouver des informations même sous la jaquette. Après je l’admets, cela peut avoir un petit côté négatif. Les bulles et les dessins sont assez denses et un même tome renferme plusieurs petites histoires qui font avancer les personnages ou l’intrigue générale. Cela peut être un peu déroutant et j’avoue avoir mis à chaque fois du temps à rentrer dans chaque tome. Ce n’était que temporaire toutefois, il me fallait juste m’y habituer pour profiter de ma lecture et de la magie qu’elle renferme.

Et enfin, il y a un dernier point qui fait que j’adore ce manga : le fait qu’il aborde avec justesse des sujets comme la discrimination, les préjugés, l’esprit d’équipe,… Il y a beaucoup de belles valeurs qui sont cachées dans ses pages et je prends plaisir à les découvrir au travers de cette série.

En bref, ce manga est fantastique, enchanteur et ne peut que plaire à tous les amoureux des livres. J’adore ses personnages, son histoire, sa richesse, son style et les émotions qu’il me fait vivre. J’ai carrément terminé le troisième tome les larmes aux yeux, ce qui arrive suffisamment rarement pour que je le mentionne ici. Ce manga est un bijou, LIS-LE! 

coup-de-coeur

Quatrième de couverture : “Le livre. Une source de savoir, une accumulation de signes chargés de sens, un précieux héritage qui relie passé et futur. C’est un mage qui me l’a dit un jour : protéger les livres, c’est tout simplement… protéger le monde !”
Pour le jeune Shio, qui passe son temps libre plongé dans les romans, les récits extraordinaires sont un refuge face à la brutalité du quotidien. Son rêve est de partir pour la capitale des livres, où sont rassemblées toutes les connaissances du monde. Un projet utopique pour un gamin sans ressources… jusqu’au jour où des envoyées de la fameuse bibliothèque centrale débarquent dans son village ! Le miracle qu’il appelle de ses vœux depuis si longtemps est-il sur le point de se réaliser ?

Éditions : Ki-oon
Nombre de pages : /
Catégorie(s) : Manga, Seinen, Fantasy

12 réflexions sur “[En bref] « Magus of the Library, tomes 1, 2 et 3 » de Mitsu Izumi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s