[#PLIB2021] « Vaisseau d’Arcane, tome 1 : Les Hurleuses » d’Adrien Tomas

quatrieme_de_couverture_2019_1.png

Au Grimmark, la magie peut foudroyer en un éclair. Ses victimes, les Touchés, ne sont plus jamais les mêmes : ils possèdent une incroyable puissance, mais leurs esprits sont à jamais anéantis.

Lorsque son frère Solal est frappé par l’Arcane, Sof, infirmière raisonnable et sans histoire, décide de tout risquer pour le sauver du destin de servitude qui l’attend. Dans leur fuite éperdue à travers les steppes infinies et les forêts boréales, ils découvriront un monde sublime et redoutable.

Mais leur liberté est vue comme un affront, leur existence même comme un blasphème. Dans leur ombre, des factions s’affrontent, tissant autour d’eux un écheveau de machinations dont elles tirent les fils avec une virtuosité machiavélique.

La magie n’est pourtant pas une puissance qui se dompte…

mon_avis_2019_1

Je remercie les éditions Mnémos de nous avoir offert ce roman !

Ce roman ne faisait pas partie de mes 25, mais je suis contente qu’il soit dans les sélectionnés du PLIB 2021 car j’ai passé un très bon moment avec. Déjà, je n’avais absolument pas fait attention au nom de son auteur. J’ai donc été extrêmement surprise lorsqu’au fil de ma lecture, je me suis rendue compte qu’il y avait quelques clin d’œil à un roman lu l’an dernier : Engrenages et sortilèges ! Et pour cause, ces deux histoires sont du même auteur mais surtout elles ont lieu dans le même univers! Cela ne m’a pas sautée aux yeux au départ car j’avoue que j’avais oublié quelques détails sur le premier lu (le fonctionnement de la magie ou le nom des différents peuples par exemple). Par ailleurs, le ton n’est pas le même. Alors qu’Engrenages et sortilèges est un Young-adult, Vaisseau d’Arcane emploie un style plus adulte et travaillé. Je ne l’en ai pas moins apprécié!

Toutefois, l’entrée dans ce roman peut être légèrement ardue. La plume est élaborée, le style maîtrisé et le récit détaillé et dense. Il faut donc être un minimum concentré au début pour bien saisir les enjeux et parvenir à s’habituer. Une fois fait, ma lecture en a été grandement facilitée et je n’ai alors pu que la dévorer, l’histoire devenant particulièrement prenante.

La narration multiple m’a totalement happée dans le récit et a permis d’apporter du suspense à l’histoire. En effet, tous ces personnages n’évoluant pas ensemble, on saute bien évidemment aux autres quand le chapitre de l’un d’eux se termine de manière explosive! Quelle frustration parfois de devoir attendre pour connaître la suite des évènements. Par ailleurs, à l’exception d’un, j’ai apprécié chaque narrateur. Cette narration multiple ne m’a pas perdue une seule fois, j’arrivais à bien distinguer les personnages et ce même quand certains sont venus faire entendre leur voix pour un seul chapitre.

Effacée et docile aux yeux de la majorité, cachée dans l’ombre d’un frère brillant et exubérant, Sof se révèle en réalité être une jeune femme intelligente, observatrice, pleine d’empathie, très débrouillarde et ne manquant pas de répartie. Prête à tout abandonner pour sauver son frère d’un destin qu’elle n’accepte pas, elle va alors se retrouver au milieu de conflits dont l’issue pourrait avoir des conséquences majeures sur l’avenir du Grimmark. J’ai particulièrement aimé ses échanges avec Nym, cet espion énigmatique aux motivations difficiles à cerner. Plus j’avançais dans l’histoire, plus ses actions et manipulations me fascinaient. Mais j’avoue ne pas avoir bien saisi le rôle de Sof et Solal dans son plan. J’aurais aussi bien aimé connaître la version initiale de ce dernier car certaines mauvaises surprises m’ont semblée un peu trop avantageuses pour lui au final. Peut-être que la suite de ce dyptique permettra d’y répondre tout en me montrant par la même occasion que ce personnage est loin de s’être entièrement dévoilé. Je l’espère. Concernant les autres narrateurs, j’ai aimé la forme particulière du point de vue de Solal qui permet de mieux comprendre la magie de ce monde et les Touchés, en étant au coeur de ses pensées. J’ai aussi bien aimé suivre les points de vue, plus rares, de l’assassin nain et du fiancé de Sof. Seul celui de Gabba Do ne m’a pas du tout convaincue. Si je suis consciente qu’il permet de faire la lumière sur certaines machinations, j’ai trouvé cependant qu’il cassait totalement le rythme du récit. Je n’ai pas tellement apprécié ce personnage naïf, ennuyeux et complètement dépassé par les évènements. Il ne m’a pour le moment montré aucune raison de m’intéresser véritablement à lui. J’espère sincèrement qu’il me surprendra dans la suite et qu’il saura se montrer à la hauteur des qualités qu’il s’est vanté avoir à un stade du récit.

Enfin, bien que j’ai vu venir certaines machinations et révélations, le final m’a tout de même totalement surprise! Je n’y avais pas pensé à ça! Mon intérêt pour le second tome n’en ait alors que plus grand car j’ai vraiment hâte de connaître la suite de l’histoire et d’en apprendre plus sur la magie si particulière qui régie ce monde ainsi que sur les Orcs, un peuple qui m’a énormément plu dans ce récit.

5-flammes-une-bonne-lecture

Mon avis sur d’autres romans dans le même univers :

vaisseau-d-arcane
Auteur(s) : Adrien Tomas
Éditions : Mnémos
Nombre de pages : 380
Catégorie(s) : Fantasy 
ISBN : #ISBN9782354087838

2 réflexions sur “[#PLIB2021] « Vaisseau d’Arcane, tome 1 : Les Hurleuses » d’Adrien Tomas

  1. lespagesquitournent dit :

    Sof a effectivement beaucoup de tempérament, d’empathie et de débrouillardise. Comme toi, j’ai aimé ses échanges avec Nym ! Je te rejoins également pour Gabba Do dont je n’ai pas compris les nombreuses apparitions. Comme toi, j’ai trouvé que cela cassait le rythme… Je guetterai ton avis sur le t2 afin de voir si je laisse une chance à cette histoire ou non, bien que le steampunk ne me plaise pas des masses…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s